Alliance des Forces de Progrès - Alliance Jëf Jël

Communiqué conjoint

 

Le 26 mars 2008, une délégation de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) conduite par son Secrétaire général, Monsieur Moustapha Niasse et comprenant Madieyna Diouf, Secrétaire national chargé de la Coordination des activités du parti, Cheikh Bamba Sall, membre du Bureau politique, Alioune Sarr, Coordonnateur national de l’Alliance Nationale des Cadres pour le Progrès (ANCP) et Philippe Seck Ngom, membre du Bureau Exécutif du Mouvement National des Jeunes pour le Progrès (MNJP), a rencontré, au siège de l’AFP sis à Sacré Cœur I, une délégation de l’Alliance Jëf Jël (AJJ) conduite par son Président, Monsieur Talla Sylla, comprenant Yoro Ba, Vice Président et Serigne Saliou Bousso, membre du Bureau politique.

Les deux délégations, après s’être félicitées de la qualité et de la solidité des relations qui ont toujours prévalu entre l’AFP et le Jëf Jël, ont procédé à l’analyse de la grave situation économique, politique et sociale que connait aujourd’hui le Sénégal après huit années de gabegie et de patrimonialisation du pouvoir par Me Abdoulaye Wade qui a trahi les espoirs placés par les Sénégalais en l’alternance du 19 mars 2000 et pour la réalisation de laquelle les deux partis avaient participé de manière décisive.

Les deux délégations ont réaffirmé leur vision commune pour un Sénégal de qualité qui, au-delà des options politiques, cultive les valeurs morales comme base pour la réalisation d’une ambition légitime vers un développement équilibré et durable de notre pays.

Elles se sont, en outre, vivement félicitées du retour de Jëf Jël dans le Front Siggil Senegaal (FSS) et de la participation positive de cette formation à la préparation des Assises nationales.

Sur ce registre, les deux délégations ont rappelé les objectifs et impératifs communs à l’Afp, au Jëf Jël et à tous les   autres partis membres du FSS, face à la situation dans laquelle Abdoulaye Wade a plongé le Sénégal.

En conclusion des larges échanges et mises en commun sur le contexte économique, politique et social, les deux délégations  ont décidé :

1.       De consolider leurs relations bilatérales dans le cadre d’une coopération privilégiée entre les deux partis ; 

2.       De prendre les dispositions utiles pour que cette solidarité entre les deux partis soit horizontale et verticale ;

3.       D’intégrer   les éléments communs et de convergence des programmes respectifs des deux partis pour la réalisation de l’ambition commune ;

4.       De mettre en place un cadre de concertation régulière entre les deux partis sur les grandes questions économiques, politiques et sociales auxquelles le Sénégal se trouve confronté.


Fait à Dakar, le 26 mars 2008 

   

Pour l’AFP  Pour le Jëf Jël
Madieyna Diouf Yoro Ba
   
Contacts: Yoro Ba   77 639 05 83   bayoro2710@yahoo.fr
  Elène Tine 77 636 10 90