Alliance des Forces de Progrès (AFP)  -  Alliance pour la République (APR/YAAKAAR)

Communiqué conjoint

 

Le 2 janvier 2009, une délégation de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP), conduite par son Secrétaire général, Monsieur Moustapha Niasse et comprenant Madieyna Diouf, Secrétaire national chargé de la Coordination des activités du parti, Mme Mata Sy Diallo, Présidente du Mouvement National des Femmes pour le Progrès (Mounfep), Mme Eléne Tine, membre du Bureau politique, Porte parole de l’AFP, Cheikh Hamidou Kane, membre du Bureau politique, Coumba Ndoffène Bouna Diouf, membre du Bureau politique, a rencontré, au siège de l’AFP sis à Sacré Cœur I, une délégation de l’Alliance Pour la République (APR/YAAKAAR) conduite par son Président, Monsieur Macky Sall, comprenant Abdourahmane Seck Homert, Mahmoud Saleh, Mbaye Ndiaye, Me Djibril War et Mme Awa Guèye.

Les deux délégations ont réaffirmé leur vision commune pour la réalisation d’une ambition légitime vers un développement équilibré et durable du Sénégal et pour des options politiques mettant en avant l’unité nationale ainsi que les valeurs morales et l’éthique.

Elles ont procédé à l’analyse de la situation économique, financière politique et sociale que connait notre pays et qui fait de l’existence quotidienne des sénégalais un enfer épouvantable qu’elles ne pourront pas supporter indéfiniment.

Pour les deux délégations, la gravité de la situation du pays découle des menaces de rupture de sa stabilité dans l’accomplissement de son destin. Les équilibres qui fondent les bases de notre pays, sa stabilité, son présent, son avenir, l’accomplissement de son destin dans la marche de l’humanité, ne sont plus seulement menacés. Ils sont en voie d’être rompus et pour longtemps.

Les deux délégations ont condamné l’effondrement de l’Etat et des Institutions de la République résultant de la violation systématique des normes les plus élémentaires d’une bonne gestion de la vie publique. Sur ce registre, les deux délégations ont fustigé les manipulations répétées de la Constitution opérées par Abdoulaye Wade à des fins de règlements de comptes et dans le but de préparer la dévolution monarchique du pouvoir. Elles ont aussi stigmatisé la patrimonialisation des biens de la nation ainsi que les remises en cause permanentes des acquis démocratiques.

Concernant la perspective des prochaines élections locales du 22 mars 2009, l’AFP et l’APR/YAAKAAR situent leur rencontre de ce jour dans le cadre de la dynamique de concertations pour une coalition la plus large des partis de l’opposition.  Les deux délégations considèrent que les enjeux de ces élections dépassent, largement, ceux relevant de l’objectif normal de recherche du contrôle   du plus grand nombre de collectivités locales, car la configuration nouvelle qui en découlera pèsera, sans nul doute, sur d’autres échéances.  Elles ont décidé de mettre en place des mécanismes et  des procédures qui permettront une coopération fonctionnelle et fructueuse dans la gestion du dossier de la participation de l’opposition aux élections locales de mars 2009, dans le cadre des formules et projets présentement en discussion.

  En conclusion des fructueux échanges et des mises en commun sur le contexte économique, politique et social, les deux partis   ont pris la résolution de se tenir la main et d’apporter ainsi, ensemble, leur contribution au vaste mouvement des forces de l’opposition qui, en jonction avec le peuple, va mettre fin à la régression économique, aux injustices et à l’impunité.

Elles ont décidé :

1.    De consolider leurs relations bilatérales par de larges et régulières concertations sur les grandes questions économiques, politiques et sociales qui interpellent le Sénégal ;

2.    De prendre les dispositions utiles pour une mise en perspective de leurs convergences  et le renforcement de la solidarité entre les deux partis ;

3.    D’intégrer les éléments communs des programmes respectifs des deux partis pour la réalisation de leur ambition légitime pour le Sénégal.


Fait à Dakar, le 2 janvier 2009 

 

Pour l'AFP Pour l’APR/YAAKAAR
Madieyna Diouf Me. Djibril War