Coalition Bennoo Siggil Senegaal
_________________________________

LETTRE CIRCULAIRE N° 4

A TOUS LES COMITES ELECTORAUX
ET AUX ELUS DE LA COALITION BENNOO SIGGIL SENEGAAL

 


Par la lettre circulaire n° 1 en date du 2 janvier 2009, nous, leaders de Bennoo Siggil Senegaal, avions pris à l’unanimité la décision de   participer ensemble aux élections régionales, municipales et rurales du 22 mars 2009.

 

Les résultats de ces élections viennent d’être proclamés par les commissions régionales et départementales de recensement des votes et se traduisent par une victoire éclatante des listes Bennoo Siggil Senegaal dans nombre de régions, villes, communes et communautés rurales. Nous adressons nos vives félicitations à tous les membres des comités électoraux et à tous les élus.

 

A présent, il s’agit de consolider ces résultats et de mériter cette confiance des populations par une prise de conscience des défis qui nous attendent : la prise en charge des préoccupations des populations par une gestion collégiale, participative et responsable des collectivités locales, fondée sur l’éthique, la transparence et la bonne gouvernance.

 

Nous, leaders de Bennoo Siggil Senegaal, appelons tous les élus, à faire preuve d’unité et de solidarité dans la composition des nouvelles équipes régionales, municipales et rurales afin que, dans la sérénité et le consensus, émergent de nouveaux bureaux pour diriger les conseils locaux. Il s’agit partout de faire respecter l’esprit du « GAGNER ENSEMBLE ET GERER ENSEMBLE AVEC LES POPULATIONS ! »

 

Dans ce sens, les principes qui suivent doivent être pris en compte par les groupes des élus Bennoo Siggil Senegaal dans l’installation des équipes dirigeantes des Conseils régionaux, municipaux et ruraux des collectivités gagnées par notre coalition :

 

  1. protéger et défendre notre victoire là où nous avons gagné en assurant un suivi du contentieux électoral et en renforçant la cohésion du groupe des élus Bennoo et faisant échec aux manœuvres de corruption et de divisions, là où nous avons été déclarés perdants,  vérifier si tout s’est passé régulièrement et, au cas contraire, recourir à la CENA, à la presse et à la mobilisation populaire ;

  2. privilégier le dialogue, la concertation et le consensus, comme lors des investitures, pour le choix d’un seul candidat de notre coalition aux différents postes du bureau et des commissions pour de la mise en place du conseil régional, municipal ou rural ;

  3. exclure toute négociation et toute alliance avec les conseillers de la coalition SOPI et de la mouvance présidentielle pour la constitution des bureaux et commissions des conseils locaux;

  4. s’abstenir de rendre publics les différends et les annonces de candidatures par des déclarations intempestives ;

  5. faire en sorte que les responsabilités soient réparties de façon équitable et équilibrée entre les différentes composantes de la Coalition présentes dans le conseil considéré ;

  6. éviter autant que possible les cumuls de mandats et de responsabilités ;

  7. tenir compte des personnalités en présence et de l’approche genre ;

  8. dans les collectivités locales où des composantes de la Coalition Bennoo Siggil Senegaal sont dans des listes différentes, leurs élus sont invités à se concerter, à soutenir les candidats les mieux placés et à constituer un groupe unique au sein du conseil ;

  9. dans les collectivités locales où les conseillers de notre coalition sont minoritaires, ils doivent conjuguer leurs efforts pour peser dans les délibérations du conseil et chercher à s’allier aux autres listes en présence à l’exception des listes de la mouvance présidentielle.

 

Fait à Dakar, le 31 mars  2009