APPEL

DES SÉNÉGALAIS DE LA DIASPORA

POUR L’APPLICATION DES CONCLUSIONS DES ASSISES NATIONALES

 

Considérant, que la gouvernance au Sénégal est caractérisée depuis l’indépendance par un dévoiement des institutions de la République. Le phénomène est cependant bien plus marqué depuis l’alternance de 2000 avec une manipulation répétée de la constitution, un déséquilibre des pouvoirs, au profit exclusif du Président de la République, qui s’est traduit par le non respect de l’Etat de droit, fondement de notre République.

Considérant, que l’accentuation de la crise multidimensionnelle, qui affecte toutes les couches de la population, est marquée par la régression de l’éthique, la corruption, la concussion, le recul de la démocratie, la violation des droits de l’homme,  et des libertés individuelles, l’aggravation de la paupérisation des populations les plus vulnérables, la non prise en charge de la demande sociale et les dérives monarchiques, etc.

Considérant le risque réel de démobilisation des citoyens face à la non résolution dans les meilleurs délais de la question de la candidature unique  ou candidature de l’unité, comme ce fut le cas en 2007, et en l'absence de signaux clairs pour une unité  autour d'une équipe de transition.

Considérant, que l’organisation des Assises Nationales a été un moment historique pour susciter la volonté de changement des populations en vue de faire renaître l’espoir pour l’édification d’un Sénégal meilleur. Et les résultats de ses travaux à travers la Charte de gouvernance démocratique, constituent le projet de société le plus élaboré, depuis que le Sénégal est indépendant. Il s’agit d’une élaboration conceptuelle, une démarche pragmatique, telle, qu’aucune structure politique ou sociale, dans le contexte actuel, ne pourrait faire une offre supérieure en termes de réflexion.

Considérant, que la victoire de l’opposition réunie au sein de Bennoo Siggil Senegaal aux élections locales de mars 2009, qui doit beaucoup à la dynamique des Assises, a suscité un immense espoir dans les populations qui ont plébiscité l’UNITE au détriment des divisions.

Considérant, que l’application des conclusions des Assises Nationales ne pourra se faire qu’avec un changement politique réel.

Nous Sénégalais et Sénégalaises de la Diaspora,

·         Appelons les dirigeants politiques réunis au sein de Bennoo Siggil Senegaal à faire preuve de dépassement, à mesurer la portée des actes qu’ils vont poser lors du séminaire de Bennoo prévu fin octobre 2010, et à ne pas remettre à plus tard les décisions importantes car cela remet en cause les enjeux des prochaines échéances électorales. Les expériences du Cadre Permanent de Concertation (CPC) en 2007, doivent être présentes dans toutes les mémoires. 

·         Appelons les parties prenantes des Assises Nationales (partis politiques, société civile, syndicats, organisations professionnelles, associations culturelles ou confessionnelles, patriotes etc.) et tous les signataires de la Charte de gouvernance démocratique à se mobiliser pour l’avènement  d’une transition politique d’une durée limitée à 3 ans, avec un calendrier programmatique,  pour:  

o   Refonder les institutions de la République sur la base des dispositions de la Charte de gouvernance démocratique, et conformément aux conclusions des Assises Nationales,

o   Auditer et assainir les finances publiques et saisir la justice sur les résultats des audits,

o   Mettre en œuvre un programme économique et social prioritaire centré sur les urgences des populations et du pays,

o   Préparer et organiser, à l’issue de la transition, des élections libres, transparentes et démocratiques avec un fichier électoral fiable et un code électoral consensuel.
 

·         Appelons à la mise en place d’une équipe d’hommes et de femmes vertueux dirigés par un meneur d’équipe consensuel pour conduire cette transition sur la base d’un Pacte et d’un code de bonne conduite entre les partis politiques qui y sont favorables, les parties prenantes des Assises Nationales, les mouvements citoyens et l’ensemble des signataires de la Charte de gouvernance démocratique. 

·         Appelons les partis politiques de l’opposition à s’impliquer immédiatement dans toutes les étapes du processus électoral et à mettre en place un large front anti-fraude électorale pour sécuriser le vote des sénégalais et assurer la transparence des prochaines élections.  

·         Appelons l’ensemble des forces du changement à l’impérative nécessité à s’unir et à mobiliser les populations derrière cette équipe de transition pour mener la campagne électorale et mettre fin au régime en place. 

·         Appelons, à défaut d'une candidature unique de Bennoo, à une candidature de l'unité regroupant toutes les forces politiques, sociales, citoyennes favorables à une transition politique pour l'application des conclusions des Assises Nationales et de la Charte de gouvernance démocratique. 

·         Appelons au maintien du vote des Sénégalais de la diaspora et une meilleure organisation des procédures d'inscription à l'étranger pour  permettre à nos compatriotes de s'acquitter de leur devoir citoyen. 

·         Appelons toutes les parties prenantes à diffuser auprès de toutes les couches de la population les conclusions des Assises Nationales qui forment le premier projet de développement véritable, librement conçu par les Sénégalais eux-mêmes. 

·         Appelons les Sénégalais de la diaspora  et ceux de l’intérieur, ayant participé ou non aux Assises,  à soutenir ce présent appel et à se mobiliser pour l’application des conclusions des Assises Nationales et de la Charte de gouvernance démocratique, fruit d’un consensus national.

 

Paris, Toronto le 7 Octobre 2010.

Signataires :

Le Comité de Suivi / FRANCE des Assises Nationales du Sénégal (ans.comitefrance@yahoo.fr)

Le Comité de Suivi / CANADA des Assises Nationales du Sénégal  (ans.comitecanada@gmail.com)