Procès-verbal de la réunion du Secrétariat Politique Exécutif

 

Le Secrétariat politique exécutif s’est réuni le jeudi 4 janvier 2018, sous la Présidence du Secrétaire général du parti, le Président Moustapha Niasse, à l’effet d’examiner les deux points inscrits à son ordre du jour.

I. Situation nationale et internationale
II. Vie du parti

A l’ouverture de la séance, le Président Moustapha Niasse a, tout d’abord, rendu hommage à l’ancien Ministre Mamadou Touré, grand serviteur de la nation sénégalaise récemment rappelé à Dieu. Des prières ont été formulées pour le repos en paix de son âme.

Le Président du Conseil consultatif, Madieyna Diouf, devait par la suite présenter les vœux de nouvel an au Président Moustapha Niasse, à sa famille , à tous ceux qui lui sont chers, à tous les membres du SPE et à l’ensemble des militants et sympathisants de l’AFP et, à travers eux, à tout le peuple sénégalais.

Abordant l’ordre du jour, le Secrétaire général, le Président Moustapha Niasse a fait un large tour d’horizon des faits saillants de l’actualité nationale et internationale. Il indiquera ensuite que le parti organisera, courant mars, un Séminaire pour réfléchir sur les équilibres entre les Territoires à la lumière de l’application des programmes du PSE que sont : la CMU, le PUDC, le PUMA, Promoville…

Le camarade Bouna Mohamed Seck, complété par le camarade Marcel Ndiana Ndiaye fera un exposé sur la Synthèse des Travaux des sept Commissions techniques du SPE.

Le camarade Zator Mbaye, Responsable national des Jeunes du parti, rendra compte de la Journée d’étude du MNJP sur le thème «Défis de la jeunesse face aux mutations socio économiques du Sénégal», tenue à la Permanence nationale du parti le samedi 23 décembre 2017.
La camarade Maymouna Gueye Fall, Présidente nationale du MOUNFEP informera de la réunion de la structure, prévue le jeudi 11 janvier 2018, pour informer sur le Congrès à venir.

A la suite d’un débat démocratique fort enrichissant, le Secrétaire général a donné les orientations suivantes en 12 points.

1. Le travail des Commissions techniques permanentes nécessite la régularité des réunions, le suivi et la gestion des décisions qui en découlent.

2. L’évaluation de la mise en œuvre des modules des programmes adoptés doit être faite.
• Faire une appréciation en valeur de ce qui est fait par rapport à ce qui a été visé.
• Distinguer les mesures récurrentes des mesures nouvelles, la capacité d’imagination, l’esprit d’initiative et l’énergie qui s’oppose à la paresse.

3. Les Femmes, les Jeunes, les Cadres doivent avoir des programmes spécifiques. L’Afp doit avoir son candidat à la présidentielle de 2024 et nous faisons entière confiance aux jeunes et aux Femmes du parti.

4. L’exigence de communiquer est un impératif. Tout ce que fait le parti doit être connu.

5. La solidarité entre membres du parti est absolument nécessaire. Se rendre accessible et disponible.

6. Le vrai responsable doit nourrir l’objectif axial de la mobilisation des bases du parti par des idées et des actes.

7. La formation et la recherche sont les bases de la connaissance. Il faut toujours apprendre.

8. Les quatre piliers qui tiennent la vie d’un parti sont :
• La capacité d’élévation,
• La capacité de promouvoir et d’entretenir la patience,
• La rigueur,
• L’ouverture.

9. L’AFP réussir son prochain Congrès. Il faut qu’il soit historique car nous ne serons qu’à quelques mois de la présidentielle de 2019 où il faudra soutenir le Président Macky Sall.
Un bon Congrès demande de bons renouvellements.

10. Les trois Rendez-vous : la présidentielle de 2019, les locales de 2019, la présidentielle de 2024 en passant par les législatives de 2022, demandent une bonne préparation stratégique et tactique.

11. Les Statuts et le Règlement intérieur du parti doivent être revus. Les textes doivent être clairs et bien faits.

12. Les Sections de l’Extérieur méritent notre attention. Un expatrié acquis peut pousser beaucoup de nationaux de son côté.

Le SPE a, en outre, pris des décisions importantes :
- La création d’un Corps de 44 Commissaires politiques où seront représentés les Femmes, les Jeunes, la Diaspora et chacune des 14 Régions.
- La formalisation de la Structure des Marchands ambulants dénommée : Mouvement progressiste des Acteurs de l’Informel (MPASI).

                                                                                                                                                         

Fait à Dakar, le 4 janvier 2018

Le Rapporteur

Marcel Ndiana NDIAYE


 

Contact presse :
Dr Malick Diop
+221 77 240 08 08