Déclaration de l’ANCP sur la situation politique nationale


 

L’Alliance nationale des Cadres pour le Progrès s’est réunie, en coordination, le mardi 29 octobre 2013, à la permanence de l’AFP.

Au menu des discussions, les cadres de l’AFP ont apprécié la situation politique nationale marquée, essentiellement, par les concertations sur la loi d’orientation sur le développement local appelée l’Acte 3 de la Décentralisation et la Déclaration de Politique Générale de Madame le Premier ministre.

L’ANCP félicite le Président de la République pour avoir engagé cette réforme majeure du processus de décentralisation en commençant par de larges concertations avec tous les acteurs politiques et civils du pays. Cet Acte 3 de la Décentralisation doit, il est vrai, faire l’objet d’un plus large consensus possible. Cette réforme qui préconise la mise en œuvre d’un référentiel territorial inédit et qui promeut la territorialisation des politiques publiques ne doit pas être l’otage du jeu des acteurs mais, l’occasion de l’expression du génie politique national.

La coordination de l’ANCP félicite Madame le Premier Ministre pour sa brillante prestation lors de la Déclaration de Politique Générale (DPG). Elle félicite aussi l’Assemblée nationale de la belle organisation de la DPG, de la maitrise du temps, du timing et des discussions.

L’ANCP rend hommage, pour leurs brillantes interventions, aux Députés et se félicite des engagements forts qui ont été pris dans plusieurs domaines notamment:

- La réalisation de la voie Dakar – Tamba – Kédougou,

- Le développement du partenariat public - privé,

- La réforme de la justice avec une évolution de la carte judiciaire qui verra l’érection de Tribunaux de Grandes Instance et de Tribunaux d’Instance,

- L’ouverture de négociations franches et sincères sur la Casamance, la réhabilitation du pont Emile Badiane, ainsi que la création d’un pole de croissance avec 20    milliards,

- Le renforcement de la diplomatie économique,

- Le programme national de construction et de réhabilitation des marchés dans chaque région,

- La construction de l'abattoir Diamniadio, d'un coût de 22 milliards de FCFA,

- Le projet de loi sur le programme "Small Business Act " sénégalais, qui consacre aux Pme 25% de la commande publique, avec un accompagnement fiscal,

- L’instauration d'une bourse des dirigeants de startups, pour soutenir leurs fonds de roulement et accompagner leurs investissements.

L’ANCP encourage le gouvernement à accélérer le rythme des réformes sectorielles afin de donner les réponses idoines aux attentes des populations.
Par ailleurs, les cadres de l’AFP félicitent le Président de la République de la confiance que lui ont accordée ses paires de la CEDEAO pour conduire les négociations des Accords de Partenariat Economique « APE ».

Aussi, se félicitent-ils de l’adoption du Tarif Extérieur Commun (TEC) de la CEDEAO. En effet, ce TEC de la CEDEAO qui sera mis en œuvre le 1er janvier 2014 permettra de mieux protéger nos structures économiques et de production.

Sur un autre registre, l’ANCP a noté, depuis quelques temps, une campagne sournoise savamment orchestrée contre le Président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Moustapha Niasse. Le contexte du renouvellement du bureau de l’Assemblée peut justifier la frénésie des épiciers et autres prestidigitateurs de l’échiquier politique national, qui ont fait dans l’affabulation, l’invective et le bidonnage pour tenter de porter un coup au crédit de l’auguste institution. La bave du crapaud n’atteindra jamais la blanche colombe.

Pour tous ceux qui font flèche de tout bois pour se donner une visibilité médiatique, l’ANCP tient à rappeler que le Président de l’AN, qui jouit d’une grande confiance de ses collègues députés, de l’ensemble de la coalition BBY et de son leader le Président Macky Sall, est et reste, un homme de valeur, attaché aux principes républicains.

Moustapha Niasse, a résolument inscrit l’Assemblée nationale dans une dynamique de rupture tant attendue par les Sénégalais, une rupture méthodique, séquentielle et constructive. L’Assemblée nationale poursuivra l’important travail de modernisation de l’institution en cours sur le socle des vertus cardinales qui fondent notre Nation.

L’ANCP, tout en évitant de verser dans la polémique stérile, fera toujours face à tout comportement tendancieux qui est de nature à nuire aux institutions de la république.

 

                                                                                                                                                             

Fait à Dakar, le 29 octobre 2013

La Coordination de l’ANCP