Communiqué du Secrétariat Politique Exécutif
 

5 avril 2018

 

Le Secrétariat Politique Exécutif (SPE) de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) s’est réuni le jeudi 5 avril 2018, sous la présidence de Monsieur Moustapha Niasse, autour de l’ordre du jour suivant :

1. Situation nationale
2. Vie du parti

Le SPE s’est tout d’abord incliné devant la mémoire de Mamadou Diop, haut fonctionnaire, homme d’Etat, homme politique qui, sa vie durant, s’est investi au service de son pays et de ses concitoyens. Le SPE élève des prières pour que notre Créateur accueille l’illustre disparu en Son Paradis.

Des échanges approfondis sur la situation nationale, le SPE a fait les recommandations suivantes, et relatives à quatre (4) points.

1. Le message à la Nation du Président de la République, Monsieur Macky Sall est celui d’un Chef d’Etat responsable, conscient des urgences et des enjeux, dans un monde en constante évolution, qui invite à une analyse fine, pour prendre les bonnes décisions.

A cet égard, l’équipement de l’armée nationale et des forces de sécurité est salutaire, pour un Etat de droit fort, à même d’assurer la sécurité de ses populations et la stabilité du pays, en ayant toujours en ligne de mire, la relation entre la consolidation de l’Indépendance nationale et le développement concerté. Le SPE adresse ses vives félicitations aux forces de défense et de sécurité ainsi qu’à la jeunesse dont le défilé impeccable s’inscrit dans ce sillage.

2. En ce qui concerne les problèmes sociaux, ils devraient être réglés par le dialogue de tous les acteurs impliqués. Il y a eu des concessions faites de part et d’autre par l’Etat, les enseignants et les personnels du secteur de la santé.

Le génie sénégalais doit donc s’exprimer pour la stabilisation de ces deux secteurs clés, pour des ressources humaines de qualité.

3. La sécurité étant au cœur des préoccupations de l’Etat et des citoyens, les enlèvements d’enfants et les violences faites aux femmes doivent être châtiés, avec la dernière énergie.

A cet égard, l’arsenal juridique doit être renforcé, pour alourdir les peines à l’encontre des auteurs de tels crimes.

4. Quant au dossier de la campagne de commercialisation agricole, l’écoulement de la production arachidière, estimée à 1.4 millions de tonnes, pose problème. La fixation compréhensible du prix au producteur à 210 F/kg, c’est-à-dire un montant supérieur au cours mondial, est à combiner avec l’augmentation de la production de la Chine, ce qui minore l’impact de la suspension de la taxe de 40F/kg.

Il convient donc, en urgence, de réserver plus de 30% de la consommation nationale d’huiles alimentaires à l’huile d’arachide produite au Sénégal et d’améliorer les performances de nos industries huilières, en assainissant l’environnement.

Abordant le 2ème point de l’ordre du jour, le SPE a évalué, avec satisfaction, la mise en œuvre des activités des instances de l’AFP, aux niveaux régional et départemental.

Il a également approuvé le plan d’action de la Commission massification et constate la bonne distribution des cartes de membre, sur tout le territoire national, en direction du Congrès du parti.

Le SPE engage les responsables et militants à tout mettre en œuvre pour le strict respect du calendrier validé par le parti.

                                                                                                                                                         

Fait à Dakar, le 5 avril 2018

Le Secrétariat Politique Exécutif