COMMUNIQUE DE L'AFP

15 octobre 2007

 

Dans sa livraison du lundi 15 Octobre 2007, un quotidien de la place fait état de la « convocation », au Palais, avant la fin de la semaine, entre autres Leaders politiques, de Monsieur Moustapha Niasse, Secrétaire Général de l’Alliance des Forces de Progrès. 

 L’Alliance des Forces de Progrès  tient à souligner ce qui suit : 

1°) – La « source proche de Maître Wade » a, en réalité, donné le signal d’une vaste entreprise de manipulation. Les faits sont constants. Dans un sens ou dans un autre, aucun contact, à quelque niveau que ce soit, n’a été noué avec l’AFP. 

2°) – Cette nouvelle manœuvre a pour objectif, notamment, de semer la confusion au sein de l’opposition patriotique. Comme on le sait, l’AFP, membre de la Coalition Alternative 2007 et du Front Siggil Sénégal, est cosignataire de la lettre que l’opposition a adressée au Président de la République non pas pour lui demander une audience, mais pour l’inviter  à un dialogue sincère sur la gestion des élections et sur la crise multiforme qui frappe notre pays. Du reste, la convocation des Assises Nationales participe de cette volonté de dialogue inclusif qui concerne toute la nation sénégalaise. 

3°) – L’AFP tient, enfin, à ré-exprimer sa volonté de poursuivre le combat pour la démocratie, l’Etat de droit, et la bonne gouvernance, tout en exigeant le traitement urgent des dossiers prioritaires de l’heure, conformément aux attentes des populations et aux intérêts du pays.

 


Fait à Dakar, le 15 octobre 2007 

Pour l'AFP
Le Secrétaire National chargé de la Coordination
des Activités du Parti


Madieyna Diouf