COMITE STRATEGIES ET ACTIONS (CSA)

COMMUNIQUE DE PRESSE

23 octobre 2014

 

Le Comité Stratégies et Actions (CSA) de l’AFP s’est réuni le jeudi 23 octobre 2014 et a adopté les programmes proposés successivement par :

 - le Comité de réflexion sur le Centre de Formation et de Documentation du parti,
 - le Mouvement National des jeunes pour le Progrès (MNJP),
 - l’Alliance Nationale des Elèves et Etudiants pour le Progrès (ANEEP).

Le CSA a réitéré la volonté de l’AFP de se doter des outils nécessaires à l’appréhension de la situation nationale, ainsi que de l’évolution de notre pays dans le contexte sous régional et sur la scène internationale. L’AFP a l’ambition d’assister les jeunes pour les doter d’une éducation civique et politique, et les aider à assumer avec conscience les responsabilités historiques qui leur incombent.

Analysant la situation nationale, le CSA s’est félicité de l’organisation du Séminaire de Bennoo Bokk Yaakaar qui s’est tenu le samedi 18 octobre 2014. Il apprécie, à sa juste valeur, la portée de cette initiative, qui a consisté à réfléchir, en profondeur, sur les politiques publiques, avec la participation des plus hautes autorités de notre pays et de membres du gouvernement qui ont présenté des exposés de haute facture, portant sur des questions concernant directement l’avenir des populations.

A cet égard, le CSA lance tout particulièrement un appel à la conscience de tous les Sénégalais, pour une solidarité renforcée en faveur du monde rural. L’emploi des jeunes est une autre préoccupation qui doit continuer à présider aux grandes orientations de notre pays.

S’agissant des déclarations irresponsables de l’ancien Président de la République, le CSA condamne avec la dernière énergie, les accents guerriers inspirés par une culture de la fanfaronnade, et du jeu au bord du précipice. Aucun citoyen n’a le droit de se livrer à la diffamation et à la diffusion de fausses nouvelles, en programmant ouvertement des troubles à l’ordre public, dans un contexte où notre pays, sous le magistère du Président Macky Sall, s’honore d’abriter le prochain sommet de la Francophonie, dans un centre de Conférences moderne et fonctionnel, qui vient d’être inauguré aujourd’hui même.

Maître Wade se trompe d’époque et de pays, s’il pense que les mêmes méthodes qui ont fait passer l’assassinat d’un juge à pertes et profits, peuvent être rééditées pour sauver ses complices, en particulier son fils, des rigueurs de la justice. En tout état de cause, nul n’est au dessus des lois et règlements de notre pays. La vérité triomphera et, désormais, tous les actes de gouvernance seront inspirés par la morale républicaine, dans la permanence de l’Etat de droit et de la démocratie.

Fait à Dakar, le 23 octobre 2014

Le Comité Stratégies et Actions