COMMUNIQUE DU COMITE STRATEGIES ET ACTIONS (CSA)

 

13 et 20 novembre 2014


Le Comité Stratégies et Actions (C.S.A.) de l’AFP s’est réuni les 13 et 20 novembre 2014, sous la présidence de M. Khaly Sèye, pour examiner un seul point à l’ordre du jour : Conjoncture politique, enjeux et perspectives.

Après l’exposé introductif du camarade Zator Mbaye, des débats profonds ont été organisés sur cette question pendant les deux séances. A l’issue de ces échanges, un texte de compte-rendu a été adopté à l’unanimité. Il en ressort les points saillants, ci-après :

Notre pays vit un contexte caractérisé par la crise internationale et la montée de nouveaux périls à l’échelle sous-régionale, périls qui ont pour noms le fanatisme, le terrorisme, le trafic international de stupéfiants, le banditisme transfrontalier et l’épidémie Ebola.

En toile de fond partout, les populations sont habitées par une conscience citoyenne qui se développe de jour en jour.

Les enjeux sont de deux ordres, au-delà des préoccupations d’ordre sécuritaire qu’il convient de traiter en urgence.

D’une part, il s’agit des problèmes liés au développement, qui viennent d’être magistralement exposés par le Premier ministre, dans sa Déclaration de Politique Générale où il a déroulé les grandes orientations du Plan Sénégal Emergent (PSE). La croissance et la demande sociale sont intimement liées, avec des besoins exprimés de manière concomitante. La nouvelle politique de réhabilitation du tissu industriel du Sénégal est à saluer, ainsi que le traitement réservé au dossier des ressources minières, en privilégiant les intérêts nationaux. Une partie des ressources nouvelles qui seront générées dans ce secteur devrait être réinvestie pour le développement social, renforçant ainsi les orientations exprimées à travers les bourses sociales et la Couverture Maladie Universelle.

Par ailleurs, le Comité Stratégies et Actions a examiné les questions politiques, notamment les échéances relatives à la présidentielle et aux législatives de 2017, aux locales de 2019 et aux élections générales de 2022. A cet égard, le Comité Stratégies et Actions a analysé les rapports de l’AFP avec Bennoo Bokk Yaakaar, Bennoo Siggil Senegaal et l’APR, à la lumière des récentes expériences liées au compagnonnage. Il a été recommandé une plus grande équité dans les accords électoraux, qui doivent être respectés par toutes les parties. Par ailleurs, l’AFP doit exécuter méticuleusement son plan d’animation et de massification du parti, dans l’unité, pour peser davantage sur l’échiquier politique.

Le parti mettra tout en œuvre dans cette direction, sans se laisser divertir par les sirènes solitaires, qui estiment que le travail est accompli, une fois qu’elles ont investi les médias. L’AFP, dont le Secrétaire général a dirigé la liste de Bennoo Bokk Yaakaar lors des législatives de 2012, est présente à l’Assemblée nationale et au Gouvernement, dans le cadre de la majorité présidentielle, dirigée par le Président Macky Sall. Tant qu’il en sera ainsi, elle accordera son soutien sans équivoque à ce dernier, conformément à la résolution du Bureau politique du 10 mars 2014, adoptée à l’unanimité.

                                                                                                                                                           

Fait à Dakar, le 20 novembre 2014

Le Comité Stratégies et Actions