COMMUNIQUÉ DU CPC ET DE LA LD/MPT

 


Les partis membres du Cadre Permanent de Concertation de l’opposition (CPC) et la Ligue Démocratique, Mouvement pour le Parti du Travail (LD/MPT) ont eu une rencontre, le jeudi 14 juillet 2005, au domicile de M. Amath Dansokho, à Dakar. Le CPC et la LD/MPT ont procédé à de larges échanges de vue sur la situation nationale et la gestion actuelle du pays.

Ils ont exprimé :

·       la nécessité que les forces politiques qui veulent sauver la République se rassemblent

·       leur accord pour aller ensemble aux prochaines législatives

·       la nécessité de donner consistance à l’identité de leurs vues sur la gestion du pays, la gestion du processus électoral et le dilatoire qui le caractérise, sur les diverses manœuvres qui éloignent les conditions de transparence, d’honnêteté et de crédibilité du fichier électoral et des élections.

Le CPC et la LD/MPT ont en conséquence décidé :

1.     D’aller ensemble, sur une liste unique de candidats, aux élections législatives de 2006, cette liste étant ensuite ouverte à d’autres forces politiques ;

2.     De faire travailler ensemble leurs plénipotentiaires pour l’élaboration d’un programme commun devant donner matière à un programme de législature et à un programme de gouvernement ;

3.     De mettre en œuvre leurs vues sur le processus électoral et le calendrier des élections, notamment en demandant au Président de la République de respecter son engagement à faire organiser les élections législatives en mai 2006, conformément au calendrier républicain, et de mettre un terme aux affirmations d’autorité qui sous-estiment les difficultés liées à la refonte totale du fichier électoral.

4.     D’assumer, avec lucidité et engagement, le rôle historique qui incombe aux patriotes et démocrates du Sénégal pour organiser le peuple et le mobiliser, méthodiquement, vers la réalisation des changements sans lesquels le destin du pays sera gravement compromis.

 

Fait à Dakar, le 14 juillet 2005

 

Le CPC     La LD/MPT