Communiqué du Bureau politique de l'AFP
Jeudi 16 juin 2005

 

Le Bureau politique de l’AFP s’est réuni le jeudi 16 juin 2005 , sous la présidence de M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général du Parti, à l’effet d’examiner l’ordre du jour suivant :  

1.       Situation politique, économique et sociale ;

2.        Activités du parti  

               Tout d’abord, le Bureau politique de l’AFP s’est félicité de la libération de M. Abdourahim Agne, Secrétaire général du PR,

 retenu injustement en prison pendant 17 jours,  et salue la détermination de l’ensemble des partis de l’opposition et de tous les démocrates et patriotes, dont l’engagement  et la mobilisation sans faille ont permis cette victoire sur la dictature rampante. Le Bureau politique de l’AFP reste convaincu que le combat pour la Liberté continue.  

Evoquant la situation qui prévaut dans les formations sanitaires, hôpitaux, dispensaires, centres, postes et cases de santé, le Bureau politique de l’AFP a mis l’accent sur la nécessité de voir les pouvoirs publics, en particulier le Ministère chargé de ce secteur, porter davantage d’attention à la réhabilitation des équipements devenus obsolètes, pour la plupart, notamment dans les zones rurales et périurbaines.  

En outre, les personnels de santé font défaut, plus précisément dans le domaine des soins à promouvoir, dans des délais courts, en faveur des femmes et des enfants de même que pour les retraités et les personnes âgées.  

 Le Bureau politique de l’AFP, sous ce regard, estime que les autorités sénégalaises doivent se soumettre à l’obligation d’écouter, avec tout le sérieux nécessaire, les propositions formulées, chaque année, par les professionnels de la santé, y compris naturellement les syndicats des travailleurs qui vivent,  en temps réel, les contraintes du secteur ainsi que les conséquences qui en découlent sur la sécurité et le bien être des familles.  

 Concernant la desserte, par voie maritime, de la Casamance, région sud du pays, le Bureau politique de l’AFP a fait l’état des lieux, sous l’éclairage d’une intégration rationnelle, techniquement fiable et réaliste, des paramètres économiques et des données récurrentes, sans la prise en compte desquels toute politique de désenclavement des régions périphériques du Sénégal se révèlera sans succès. Le prix de la traversée, par bateau, entre Dakar et Ziguinchor devra, de ce fait, tenir compte du pouvoir d’achat des populations. Le fret autorisé, par passager, doit aussi prendre en considération la nature des produits transportés, sur cette ligne par les commerçantes du Sud, à destination de Dakar.  

 Examinant la question de l’annulation, par le G.8, d’une partie de la dette multilatérale, en ce qui concerne les montants dus, à la Banque Mondiale , au FMI et à la BAD, le Bureau politique de l’AFP salue une telle mesure qui est l’aboutissement d’une longue lutte, de négociations prolongées et d’efforts conjugués entrepris par les pays les moins développés, pendant plusieurs décennies, pour l’avènement d’un monde de justice et de solidarité, et pour des échanges commerciaux qui favorisent une croissance de l’économie dans chaque zone géographique, et singulièrement dans l’hémisphère sud de la planète.

  Le Bureau politique de l’AFP exprime le souhait que le pas qui vient ainsi d’être franchi, se prolonge en direction de la dette bilatérale vis-à-vis des pays du G.8 et aussi en ce qui concerne le dossier de l’endettement vis-à-vis d’autres organismes et institutions, y compris les clubs de Paris et de Londres, notamment. Au surplus, le Bureau politique de l’AFP estime que la communauté financière internationale devra s’attacher à mobiliser des ressources nouvelles pour soutenir le développement des pays défavorisés,  à protéger les prix des produits de base.  

Il y a, aussi, à souligner, que les Etats africains devraient accentuer la mise en œuvre de programmes régionaux d’intégration économique et cultiver l’esprit de concertation à l’occasion des grandes conférences internationales portant sur le commerce, l’industrie, les transferts de technologie et les politiques de  développement.  

 Le Bureau politique de l’AFP, sur le chapitre des activités du parti, a mis au point les derniers réglages concernant le déroulement des manifestations prévues le dimanche 19 juin 2005 , à Foundiougne  pour célébrer.

, comme c’est le cas chaque année l’Appel lancé en juin 1999, par le Secrétaire Général du Parti,  M. Moustapha Niasse, pour un Sénégal démocratique et uni, assumant son destin dans l’histoire de l’Afrique et du Monde.

 Enfin, le Bureau politique l’AFP a adressé des félicitations chaleureuses à la Coordination communale AFP de Thiès et à ses dirigeants, à la suite du succès qu’a connu la journée d’installation, le samedi 11 juin, de l’antenne de l’Ecole du Parti.

 

 

 

Fait à Dakar, le 16 juin 2005

Le Bureau politique de l'AFP