Communiqué du Bureau Politique de L'AFP

Vendredi 30 mai 2003


Le Bureau politique de l'AFP s'est réuni le vendredi 30 mai 2003 sous la présidence de
M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général du Parti. Il a examiné plusieurs dossiers relatifs à l'ordre du jour suivant :

1. Situation nationale
2. Vie du parti

Abordant le premier point de l'ordre du jour, le Bureau politique s'est penché sur la situation du monde rural laissée à l'abandon alors que des pluies sont déjà tombées sur plusieurs endroits du territoire national. Après avoir fait disparaître le capital semencier fruit de plusieurs années de recherches, le Gouvernement met à nu son incapacité à résoudre un problème dont il annonce périodiquement les solutions qui ont pour dénominateur commun de ne jamais être conformes à la réalité sur le terrain.

Il en est de même, s'agissant du projet d'instauration d'un Conseil de la République.. Non seulement cette Institution est une répétition du Conseil Economique et Social mais ses membres nommés, avec un autoritarisme obsolète, par le Président de la République ne représenteront jamais ainsi le peuple du Sénégal.

Sur le même registre, le Gouvernement a tenté de dissoudre illégalement le Collectif des familles des victimes du bateau "Le Joola". Plus de six mois après la tragédie, après s'être organisé pour écarter toute procédure empruntant les voies de droit, le Gouvernement vient de proposer la somme de 4 millions cfa, avec des manœuvres qui en disent long sur l'état d'esprit du pouvoir actuel. Le Bureau politique de l'AFP exige que l'État sénégalais indemnise, de façon juste et équitable, les familles des victimes et les rescapés, tel que le Président de la République s'y était engagé publiquement au lendemain de ce naufrage.

Abordant le deuxième point de son ordre du jour, le Bureau politique s'est penché sur le maillage des cellules de base de l'AFP dans l'ensemble des Chefs-Lieux de région et des Départements. Des dispositions pratiques ont été adoptées en vue d'identifier l'ensemble des cellules de base du parti et de promouvoir la création contrôlée de nouvelles cellules, dans la rigueur et la transparence. Ces tâches prioritaires, qui ont été consignées dans une circulaire en date du 12 MAI 2003, seront le corollaire naturel de l'engagement pris par l'AFP devant les Sénégalais, pour promouvoir un développement concerté au service des populations. C'est la raison pour laquelle le quatrième anniversaire de la Déclaration du 16 juin sera commémoré en tant qu'acte fondateur du parti, dans une approche qui privilégiera la réflexion et l'action et les solutions pratiques des problèmes avec lesquels les Sénégalais sont confrontés.

En ce qui concerne les activités internationales de l'AFP, le Bureau politique a adressé ses vives félicitations au Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse, pour sa brillante participation au Congrès du Parti Socialiste français qui s'est déroulé à Dijon, les 16, 17 et 18 mai 2003. Lors de ce Congrès, M. Moustapha Niasse a eu l'honneur d'introduire en même temps que Monsieur Henri Nalet, le thème principal du colloque organisé à Dijon : les relations économiques Nord -Sud à la veille du sommet du G8 à Evian et par rapport à l'Organisation Mondiale du Commerce.

Enfin, le Bureau Politique de l'AFP a adressé ses vives félicitations aux députés du groupe de l'Espoir, pour la détermination avec laquelle ils défendent les intérêts du Peuple Sénégalais à l'occasion des travaux de l'Assemblée Nationale, notamment pendant la session extraordinaire où a été discuté le projet de loi portant révision de la Constitution et instituant le Conseil de la République pour les Affaires Economiques et Sociales.

Fait à Dakar, le 30 mai 2003
Le Bureau Politique de l’AFP