Communiqué du Bureau Politique de L'AFP

Jeudi 26 février 2004


Le Bureau politique de l’Alliance des Forces de Progrès s’est réuni le jeudi

26 février 2004 , en l’absence de M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général, en mission à l’étranger, sous la présidence de M. Madieyna Diouf autour de l’ordre du jour suivant :

1. Situation nationale
2. Vie du Parti


Le Bureau politique s’est tout d’abord penché sur la situation nationale préoccupante, caractérisée par une crise multiforme qui n’épargne aucun secteur d’activités, accentuant ainsi les interrogations des Sénégalais, qui attendent encore le début des réalisations et des changements promis avant le 19 mars 2000.

Le monde rural qui a déjà payé un lourd tribu, suite aux errements du pouvoir actuel, continue de subir dramatiquement les conséquences des improvisations et de l’incompétence insouciante. Le réel a de nouveau pris le dessus sur la manipulation de l’imaginaire et les chiffres fantaisistes ne sont pas arrivés à occulter le spectre de la famine et la destructuration de la production agricole, notamment dans la filière arachidière. A ce propos, les usines, dont la capacité de trituration est de 900.000 tonnes n’ont pas pu collecter plus de 80.000 tonnes. Il sera difficile d’éviter des incidences sur le prix de l’huile qui a, déjà, connu une hausse insoutenable pour les populations. En outre, près de 2.000 emplois saisonniers ont été perdus dans le secteur.

A travers tout le territoire national, le front social est en ébullition. Les travailleurs de la SOCOCIM, de la LONASE, de la POSTE, les enseignants, les pêcheurs, les éleveurs, les populations suburbaines de DAKAR et les zones rurales du département de Rufisque crient leur détresse et organisent la résistance face à un pouvoir qui se révèle incapable, à ce jour, de nouer un véritable dialogue social, salutaire pour la stabilité de notre pays.

S’agissant de la LONASE, non seulement le principe de la bonne gouvernance est bafoué à travers le choix troublant d’une privatisation manifestement inopportune, mais nous assistons à une agression programmée de nos valeurs, par le biais de la multiplication de salles de jeux, animées et gérées par des individus dont les pratiques ne sont guère rassurantes. Une fois de plus, le Bureau politique engage le gouvernement à préserver, dans ce dossier comme dans les autres, l’intérêt général, qui ne saurait être mis sous le boisseau, dans une opacité totale.

Abordant le deuxième point de l’ordre du jour, le Bureau politique de l’AFP a tiré les enseignements relatifs à la tournée du Secrétaire général de l’AFP,

M. Moustapha Niasse, et de sa délégation dans le département de Rufisque les 21 et 22 février 2004, tournée qui a connu un éclatant succès populaire. Partout, les populations, toutes couches confondues, leur ont réservé un accueil massif et chaleureux, et ont égrené un long chapelet de doléances relatives aux multiples problèmes sociaux et aux manques d’infrastructures qui engendrent un mal - vivre profond. Le Bureau politique de l’AFP adresse ses vives félicitations au Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse, aux militants et responsables du département de Rufisque ainsi qu’aux membres du comité d’ organisation de la tournée.

Par ailleurs, cette tournée a confirmé que la base a choisi, avec un immense espoir, l’ancrage dans l’opposition, en vue de construire une alternative crédible, au sein du CPC, qu’il faut consolider et adapter aux exigences de l’heure.

Le Bureau politique engage les responsables des délégations régionales et départementales à préparer la suite du calendrier des tournées du Secrétaire Général de l’AFP, dans le même esprit de méthode et d’organisation, en étroite collaboration avec la base, pour que le message du parti puisse être porté sur toute l’étendue du territoire national, d’ici fin juin 2004.

Enfin, le Bureau politique a adressé ses vives félicitations à M. Mor Dieng, Secrétaire national chargé de la direction de l’Ecole du Parti et son équipe, qui ont organisé, le 25 février 2004, une journée d’études, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général du Parti. A cette occasion, celui a balisé la voie pour cette importante structure, dont la vocation est de construire un outil pratique à la disposition des militants et des responsables, en vue de la conquête d’une citoyenneté entière et totale, en embrassant les volets formation, éducation, animation, diffusion et recherche.


Fait à Dakar, le 26 fevrier 2004
Le Bureau Politique de l’AFP