Communiqué du Bureau Politique de L'AFP

Jeudi 22 janvier 2004


Le Bureau politique de l’Alliance des Forces de Progrès s’est réuni le jeudi 22 janvier 2004 sous la présidence de M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général, autour de l’ordre du jour suivant :

1. Situation nationale

2. Vie du Parti

Le Bureau politique de l’AFP a adressé ses félicitations au Secrétaire Général du parti, M. Moustapha Niasse, ainsi qu’aux dirigeants du CPC, pour avoir répondu à l’invitation du Chef de l’Etat, à l’occasion de la remise du drapeau national, le lundi 19 janvier 2004, à l’équipe des Lions du Sénégal, à la veille de leur départ pour Tunis.

Cet événement a été analysé comme un temps fort de la capacité des Sénégalais à se mobiliser et à se mettre au service de l’intérêt général, lorsque celui-ci est bien compris de tous et bien géré, selon le principe de la transparence. A l’instar du peuple sénégalais tout entier, le Bureau politique adresse ses encouragements aux Lions de la teranga et renouvelle ses prières en faveur des vaillants joueurs de cette équipe et des membres de son encadrement pour qu’ils réalisent, à Tunis, de grandes performances, à la hauteur de leur talent et de leur mérite. A cet égard, le Bureau politique a désigné le camarade Mor Dieng, Coordonnateur de l’ANCP et Directeur de l’Ecole du parti pour être aux côtés des lions pendant tout le déroulement de la CAN 2004 en Tunisie.

Le Bureau politique de l’AFP réitère la permanence de l’option du parti pour défendre, chaque fois que de besoin, les priorités du peuple sénégalais, en dehors de toute option partisane.

Il reste, que le pouvoir politique actuel doit prendre en mains avec objectivité et clarté, les urgences et les dossiers qui continuent d’inquiéter les Sénégalais. Il s’agit, plus précisément, des lenteurs constatées dans la conduite d’affaires comme la tentative d’assassinat perpétrée contre la personne du Président du Jef Jel, M. Talla Sylla, le 5 octobre 2003, les incendies criminels des sièges du groupe de presse Wal Fadjri, du Psd Jant-bi, de même que la gestion, conformément à la loi, des préjudices subis par les rescapés et les familles des victimes du « JOOLA ». Il s’y ajoute des incohérences notoires et des insuffisances regrettables dans les opérations de commercialisation de l’arachide, depuis novembre 2003, au détriment des paysans producteurs, dont les droits sont ostensiblement ignorés par un gouvernement que ne dérange guère le train de vie débridé de l’Etat.

Face à tous ces dossiers, l’AFP tient à souligner que l’élan national de solidarité auquel elle a adhéré sans hésiter, en faveur des Lions de la Teranga, ne peut exclure la poursuite du combat pour l’avènement d’une démocratie apaisée dans notre pays et pour l’éradication définitive de réflexes anti-démocratiques qui compromettent l’unité nationale et le développement du Sénégal.

C’est le cas du traitement que le pouvoir en place tente de réserver à la gestion du fichier électoral, dans une opacité coupable, en dehors de toute concertation sérieuse et sincère avec les acteurs que la loi désigne comme les interlocuteurs de l’Etat dans l’organisation des élections.

De même, le Bureau politique apporte son soutien actif à tous les Sénégalais qui estiment que le chantier du nouveau Palais de justice doit être achevé dans les règles de l’art, conformément à sa destination initiale et cela en dehors de toute autre forme de compromissions ou de transactions illégales concernant cet édifice qui relève du domaine public de l’Etat.

S’agissant de l’appauvrissement accentué des familles sénégalaises et des difficultés qu’elle éprouvent pour accéder à des denrées et des produits de première nécessité, le Bureau politique déplore la hausse déguisée du prix du pain, hausse qui consiste à maintenir les tarifs tout en réduisant les poids. Les autorités de l’Etat ont l’obligation de prendre en charge cette question et de lui trouver une solution, rapide et équitable.

Abordant le deuxième point de l’ordre du jour, le Bureau politique a apprécié positivement la tournée que le camarade Secrétaire Général Moustapha Niasse a effectuée dans la région de Kaolack, les 17 et 18 janvier 2004. Le Bureau politique félicite les camarades de la commune de Kaolack et du département de Kaffrine pour la forte mobilisation des militants pendant cette tournée.

Fait à Dakar, le 22 janvier 2004
Le Bureau Politique de l’AFP