Communiqué du Bureau Politique de L'AFP

Jeudi 19 juin 2003


Le Bureau politique de l'AFP s'est réuni le jeudi 18 juin 2003 sous la présidence de M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général du Parti, à l'effet d'examiner l'ordre du jour suivant :

1. Situation nationale
2. Vie du parti

Abordant le premier point de son ordre jour, le Bureau politique de l'AFP, tout comme les partis politiques, organisations syndicales et mouvements associatifs, constate la manipulation des médias d'État par le pouvoir en place et par le PDS aux fins d'une campagne électorale permanente, malgré les rappels à l'ordre du Haut Conseil de l'Audiovisuel.

L'AFP, comme elle l'a fait à l'occasion de la célébration du 4ème Anniversaire de la Déclaration de principes du 16 juin 1999, entend continuer à contribuer, activement, au mouvement national tendant à exiger que les autorités de l'État se conforment à un devoir de vérité vis à vis du peuple sénégalais et évitent de se livrer à des annonces répétées de prétendues réalisations, dans nos relations avec les pays voisins ou les partenaires au développement.

S'agissant du monde rural, il y a trois mois, l'AFP, après avoir recueilli l'avis des paysans eux-mêmes, avait mis en garde le Gouvernement contre la réédition des erreurs et des manquements qui ont marqué la dernière campagne agricole en matière de semences, d'engrais et de vivres. Plus grave, le Bureau politique de l'AFP avait tenu à souligner que si la programmation de cette campagne agricole ne commençait pas dès mars 2003, les paysans feraient face, encore une fois, aux mêmes difficultés.

Le Bureau politique de l'AFP avait enfin indiqué que le Gouvernement ne tiendrait pas sa promesse de fournir 35.000 tonnes de semences d'arachide aux paysans. Les faits, aujourd'hui, sont venus confirmer la réalité. Les semences sont de mauvaise qualité et elles sont en quantité insuffisante, tout comme les vivres annoncés.

Les mêmes carences et tergiversations continuent à propos de la tragédie du bateau "Le Joola". Le Bureau politique de l'AFP renouvelle sa solidarité aux familles des victimes de ce naufrage et aux rescapés. Si des mesures concrètes avaient été prises dès le 27 septembre 2002, par le Président de la République et son Gouvernement, tous les problèmes posés par cette tragédie auraient trouvé à présent, des solutions concertées avec les intéressés, conformément au Droit et à la Loi. Les propositions en accordéon, dont le montant varie de semaine en semaine, ne sont que des palliatifs, alors que le Président de la République lui-même avait publiquement pris l'engagement ferme de veiller à ce que le Gouvernement assure les indemnisations selon les normes internationales.

Abordant le deuxième point de l'ordre du jour, le Bureau politique a adressé ses vives félicitations au Secrétaire Général de l'AFP, à tous les responsables et militants pour l'éclat et le succès qui ont marqué la célébration du 4ème Anniversaire de la Déclaration de principes du 16 Juin 1999. Le Bureau politique a invité l'ensemble des responsables et des militants de l'AFP à continuer à être fidèles à l'esprit de cette déclaration qui porte les valeurs de notre peuple et l'idéal de notre parti qui nous interdisent d'accepter ou de diffuser des contrevérités à quelque fin que ce soit. Ces choix ont inspiré le programme de vacances du parti qui a été validé par le Bureau politique de l'AFP.

Fait à Dakar, le 19 juin 2003
Le Bureau Politique de l’AFP