Déclaration des Cadres de la Délégation AFP de FRANCE

 

Les Cadres de la Délégation AFP de France ont appris la démission de l’AFP du responsable de l’Association Nationale des Cadres Progressistes (ANCP) et de quelques membres de la structure du parti.

Nous en prenons acte. Et leur disons bon vent.

Nous rappelons que s’il est possible d’adhérer librement dans un parti ,il est aussi possible de le quitter librement.

Mais de grâce, qu’on nous épargne ces explications laborieuses devenues si vite suspectes, ces paroles grandiloquentes, tonnantes et alambiquées démontrant les grandes prétentions de leurs auteurs et leurs petites ambitions pour le Sénégal.

De qui se moque-t-on, en prétextant à la veille d'élections décisives pour l'avenir de notre pays, d’une absence de démocratie interne, de prises de décision sans concertation dans l’AFP?

Quitte d’ailleurs pour certains parmi eux d’oublier aussitôt leurs critiques pour aller rejoindre le parti du pouvoir personnel individualisé.

Au-delà des artifices, ruses et postures masquant une certaine impatience voire une indignité, le peuple sénégalais saura le moment venu faire preuve de discernement pour mieux sanctionner leurs incessantes sénégaléjades et positionnements intéressés.

Aujourd’hui plus les élections approchent, plus les Sénégalais découvrent avec perplexité qu’il existe des politiques prompts pour une transaction sur l’honneur. Personne n’avait encore pensé que l’honneur d’un homme était soluble dans la transaction.

Si le ridicule ne tue pas, le mépris appelle le mépris.

Les Sénégalais veulent de la politique autrement. Une autre politique plus pure, plus haute où la vérité et l’honnêteté intellectuelle, l’éthique de conviction et de responsabilité seraient érigées en impératifs catégoriques.

C’est ce noble enseignement que nous, Cadres du Parti ,avons appris et retenu de notre sincère et intense miltantisme auprès de Moustapha NIASSE.

Nous restons fidèles à M.NIASSE ,à ses convictions fortes, à son idéologie progressiste et nous laissons aux autres le soin de papillonner.

Ce grand leader politique, de par sa vision et sa densité, a révélé depuis longtemps, à la face du monde, de l’opinion nationale et internationale, ses qualités d’homme d’Etat.

Il a déjà prouvé son engagement pour le Sénégal et les Sénégalais.

De GAULLE parlant de Pierre MENDES-FRANCE disait que : «c’est un cheval qu’on attelle pas », M. NIASSE est pour nous,un esprit qu’on n’aliène pas.

Aujourd'hui,l’AFP se porte bien,en France comme au Sénégal.Sans doute,elle dérange et fait peur de par sa force et son sérieux.

Et à travers la CPA,elle a maintenant exprimé ses préoccupations, identifié ses priorités, tracé son chemin et fixé un cap. La victoire à l'élection présidentielle en 2007.

Les Cadres de la Délégation AFP de France sont d'ores et déjà en ordre de bataille derrière le parti et son Secrétaire Général pour créer en 2007 les conditions d’une alternative crédible capable de transformer et de moderniser le Sénégal dans l’intérêt de tous les Sénégalais.


Fait à Paris, le 29 novembre 2006