Déclaration de L'AFP 

 

Les spéculations récurrentes relatives à l'entretien que le Chef de l'Etat a eu avec le Secrétaire Général de l'AFP, le mercredi 8 novembre 2006, viennent de prendre un nouveau tournant, avec l'évocation persistante d'une participation de l'AFP à un Gouvernement.

L'AFP tient à faire les précisions suivantes :

1. A la suite de l'entretien qui s'est déroulé entre le Président de la République et le Secrétaire Général de l'AFP, le mercredi 8 novembre 2006, dans l'après-midi, M. Moustapha Niasse avait déclaré devant la presse qu'il avait évoqué, au cours de cette audience avec le Chef de l'Etat, les problèmes et urgences qui préoccupaient les Sénégalais, dans leur vie quotidienne.

2. Conformément à l'esprit de démocratie et de libre discussion qui prévaut à l'AFP, le parti a choisi de rester dans la position qui est la sienne sur l'échiquier politique national, à savoir poursuivre son combat dans l'opposition et au sein de la CPA.

3. Par ailleurs, l'AFP s'en tient aux propos du Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse, à sa sortie d'audience avec le Chef de l'Etat, Maître Abdoulaye Wade. Elle considère que les échéances électorales doivent être respectées, et que les élections doivent être organisées dans la transparence, dans la régularité et sous contrôle contradictoire de tous les acteurs politiques concernés.


Fait à Dakar, le 18 novembre 2006