Communique du Bureau Politique de l'AFP

Jeudi 29 aout   2002

 

Le Bureau politique de l'Alliance des Forces de Progrès s'est réuni, le jeudi 29 août 2002, sous la présidence de M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général de l'AFP, en vue d'examiner l'ordre du jour suivant :

  • Situation nationale ;
  • Vie du parti ;
  • Questions diverses.

Abordant le premier point, le Bureau politique déplore le communiqué de la Présidence de la République après le survol de la campagne sénégalaise par le Président de la République. Le Bureau politique reconnaît qu'il est plus facile de nier que de réfuter et que, au lieu d'entrer dans une colère apoplectique ou de s'abîmer dans une démagogie hideuse, le Gouvernement ferait mieux de transformer la diatribe en examen de conscience. D'une mise en question étayée par des arguments solides, on a beaucoup à apprendre et surtout à gagner.

Il est un fait que les Sénégalais n'ont pas attendu midi pour se faire une opinion définitive sur le Gouvernement de Me Abdoulaye Wade où tout est imprévoyance, ignorance crasse, sens du réel inexistant.

Le Bureau politique dénonce la gestion informelle de l'État, perceptible à tous les niveaux. Le Président de la République, qui doit être le Sénégalais le mieux informé, se dit abusé.

Le Bureau politique juge inacceptable que le Président de la République, dans une réaction humorale, s'en prenne à la Presse. Cette dernière ne doit point être le bouc émissaire d'un pouvoir dont l'irresponsabilité et l'incompétence ne souffrent aujourd'hui aucune contestation.

Le Bureau politique exprime sa solidarité, son soutien et son affection à la Presse sénégalaise décriée aujourd'hui, mais courtisée hier.

Les récriminations piteuses, les implorations pleurnichées, de même que la sortie de la grosse artillerie de la défense du peuple, encore moins le limogeage de collaborateurs dont on veut faire ses boucs émissaires n'y feront rien. Après les avoir éclaboussés de promesses, les Sénégalais se retrouvent abreuvés de désillusions et d'amertumes. Le Président Wade, l'homme capable de régler tous les problèmes et aux projets mirifiques, ne vit pas toujours le présent. Il le franchit sans cesse, le saute et rêve toujours.

L'AFP, comme toujours, ne peut se résoudre à une acceptation passive et moutonnière face à cette vision du Président de la République semblable aux Danaïdes, condamnées à remplir éternellement un tonneau vide.

Le Bureau politique de l'AFP est convaincu qu'il n'y a pas de morale, pas de justice qui tienne devant le spectacle de la douleur même si, à travers une rhétorique plus creuse que redondante, on nie l'existence de la famine au Sénégal. Le Bureau politique de l'AFP exprime, une fois encore, sa solidarité au monde rural, aux acteurs du mouvement social.

En ce qui concerne le deuxième point de son ordre du jour, le Bureau politique de l'AFP félicite tous les camarades qui ont pris part à la manifestation commémorative du 3è anniversaire de la naissance du parti. Le Bureau politique félicite tout particulièrement les commissions techniques animées respectivement par les camarades suivants : Awa Sène Sarr, pour l'animation, Pape Seck et Kader Sabara, pour l'organisation, et Mamadou Ly, pour le comité scientifique.

Le Bureau politique sait un gré soigné au Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse, pour avoir présidé, avec une heureuse autorité, le Forum sur l'AFP et la construction de l'avenir.

Le Bureau politique remercie les chefs de partis, membres du Cadre Permanent de Concertation de l'Opposition (CPC), qui ont bien voulu répondre à l'invitation du parti. Le Bureau politique trouve, dans cette sympathie délicatement agissante, la plus vive des exhortations vers un large rassemblement de toutes les forces de progrès en vue de réaliser, très prochainement, l'alternance de l'alternance.

En outre, le Bureau politique félicite la camarade Denise d'Erneville et son équipe, lesquelles, avec une patience de pêcheur et un total dévouement, ont su, dans une atmosphère d'une chaleur féconde, réaliser la Gazette de l'Espoir reconnue par tous comme le témoignage d'une maturité affirmée.

Le Bureau politique de l'AFP engage le parti à boucler son programme de vacances du progrès.

Enfin, le Bureau politique recommande aux camarades dans leurs prières, en ce 3è anniversaire, certains de nos camarades qui sont malades et d'autres qui ont été ravis à notre affection.

 

Dakar, le 29 aout 2002

Le Bureau Politique de l'AFP