Célébration du 9ème Anniversaire de l’Appel du 16 Juin 1999 de Monsieur Moustapha Niasse

Louga, le 15 Juin 2008


RESOLUTION

Lue par Maguette Samb

 

La situation qui prévalait au Sénégal en 1999 rendait nécessaire que le peuple se lève et s’organise pour mettre fin, avec l’aide de Dieu, à cette situation.

Le changement que nous souhaitions est intervenu en mars 2000.

Une situation pire que celle-là prévaut aujourd’hui. Elle est le résultat d’une mal gouvernance caractérisée de mesures et d’actions erratiques prises et posées par un régime dont l’incapacité est reconnue et vécue par la grande majorité des Sénégalais.

L’AFP considère que l’Appel du 16 juin 1999 reste d’actualité.

Etant donné que les raisons qui prévalaient il y a neuf ans n’ont pas changé, l’AFP reste déterminée plus que jamais à poursuivre le combat qui est le sien et qu’elle partage, avec sincérité, avec d’autres formations politiques, des mouvements associatifs, des syndicats au service de l’idéal de liberté et pour assumer en commun le destin qui est le nôtre dans l’histoire de notre pays et pour l’Afrique toute entière.

Aussi longtemps que le régime pseudo libéral de Maître Abdoulaye Wade dirigera le Sénégal, l’AFP réaffirme avec force qu’elle le combattra au bénéfice des intérêts du peuple sénégalais.

Respectant la tradition établie depuis l’Appel historique du 16 juin 1999 de Monsieur Moustapha Niasse, homme d’Etat et grand patriote, intitulé « J’ai choisi l’Espoir », l’Alliance des Forces de Progrès a célébré le 9ème anniversaire de cette importante déclaration à Louga.

Le choix de la Région de Louga n’est pas fortuit, il procède de la situation d’abandon dans laquelle le pouvoir libéral l’a plongée.

En effet, les infrastructures routières sont insuffisantes et les seuls axes existants : Louga – Keur Momar Sarr, Louga-Linguère et Louga-Ndoyenne, Kéméber-Lompoul - sont dans  un état de délabrement très avancé obérant fortement les échanges économiques de la Région.

Dans le domaine de l’agriculture, en plus de souffrir d’une pluviométrie peu abondante et de sols appauvris, Louga ne bénéficie d’aucune mesure particulière qui lui permette de réaliser des productions satisfaisantes. Sans ces mesures il n’y a point de salut pour l’agriculture dans la région de Louga et ce ne sont pas les options politiques hasardeuses et tatillonnes comme le plan REVA et la GOANA qui règleront les problèmes auxquels sont confrontés les paysans.

Pour ce qui est de l’élevage, l’absence d’unités de conservation et de transformation, à côté d’autres solutions envisageables, hypothèque les immenses capacités de la Région.

Les autres domaines ne connaissent pas un meilleur sort.

La situation nationale ne s’éloigne guère de celle que vit la région de Louga.

La banqueroute qui s’annonce a annihilé plusieurs années d’austérité pour arriver à des finances publiques saines. Le régime libéral pense plutôt s’endetter pour payer ses dettes ;

Les errements constatés dans les politiques agricoles menacent la cohésion sociale ;

Le front social est en ébullition, l’école vient peut être d’échapper à une année blanche ; 

Les revendications des travailleurs ne trouvent pas encore de solution menaçant ainsi la production dans les entreprises et par conséquent l’emploi.

Ainsi,

  • Face à l’impuissance manifestée par le régime libéral pour résoudre les problèmes de l’école, de la santé, de l’énergie et de l’agriculture ;

  • Considérant les menaces qui pèsent sur l’équilibre social ;

  • Considérant la responsabilité historique de l’AFP depuis l’Appel du 16 juin 1999 ;

  • Etant donné l’immense espoir suscité par cet Appel ;

L’AFP réaffirme son engagement à lutter contre la gestion gabégique et cavalière du régime libéral.

Cet engagement, elle le partage avec toutes les forces vives engagées dans le processus des Assises nationales.

En conclusion, l’AFP s’engage à contribuer au renforcement et à la consolidation du Front Siggil Senegaal, pour abréger les souffrances des populations, en oeuvrant pour le départ salutaire de Maître Wade et de ses affidés.

Elle remercie et félicite, en même temps, au nom de tous les participants, Monsieur Cheikh Bamba Sall, Secrétaire général de la Coordination régionale AFP de Louga, l’ensemble des responsables des départements, des communes et des communautés rurales, pour la mobilisation massive et réussie.

Ces remerciements s’adressent également à tous ceux qui ont répondu à son invitation, chefs ou représentants de partis politiques, personnalités de la société civile, coutumière ou religieuse.

Une mention spéciale est adressée au Secrétaire Général de l’AFP, Monsieur Moustapha Niasse pour son engagement patriotique et son dévouement à la paix, à la compréhension mutuelle  qui lui valent de figurer dans l’Alliance des Civilisations avec Desmond Tutu, ainsi que dans la Fondation Mondiale pour le Leadership aux côtés de  deux Prix Nobel de la Paix,  Nelson Mandela et Frederik De Klerk.

                                                                              

                                                                                  Louga, le 15 Juin 2008