FRONT AAR SENEGAL

 

                                                                                              Dakar, le 26 janvier 2007

                                                   COMMUNIQUE

 

LE FRONT  AAR SENGAL , AU SORTIR DE LA REUNION DU VENDREDI 26 JANVIER 2007,
A PRIS ACTE DE LA DECISION DU PREFET DE DAKAR D’INTERDIRE LA MARCHE PACIFIQUE
QU’IL COMPTAIT ORGANISER LE SAMEDI 27 JANVIER 2007 AU MOTIF  DES MENACES DE T
ROUBLES A L’ORDRE PUBLIC .

CETTE DECISION, DONT LE MOTIF EST INACCEPTABLE AU REGARD DE LA CONSTITUTION,
NE SAURAIT ETRE RETENUE PAR LE FRONT DANS LA MESURE OU ELLE N’EST PAS FONDEE
SUR DES ELEMENTS OBJECTIFS.

EN EFFET, TOUTES LES DISPOSITIONS ONT ETE PRISES CONFORMEMENT A L’ARTICLE 8 DE
LA CONSTITUTION POUR  L’ORGANISATION DE LA MANIFESTATION QUI, AU DEMEURANT,
EST UN ACTE CITOYEN DONT LES OBJECTIFS ONT ETE BIEN PRECISES, A SAVOIR :

      LUTTER CONTRE TOUTES LES PENURIES, CONTRE L’INFLATION ;

      DENONCER L’ECHEC DES CAMPAGNES AGRICOLES, LE TRIPATOULLAGE DE LA
CONSTITUTION ;

      EXGIGER LA TENUE DES ELECTIONS A DATE ECHUE ;

      PROTESTER CONTRE LE SABOTAGE DE L’ECOLE SENGALAISE ;

      PROTESTER CONTRE LES ARRESTATIONS ARBITRAIRES ;

      SAUVEGARDER LES LIBERTES INVIDUELLES.

NOUS APPELLONS, LES MILITANTS A RESTER DISCIPLINES, A SE DEMARQUER DE TOUT ACTE
REPREHENSIBLE DE LEUR PART ET D’EVITER LA PROVOCATION CAR NOTRE MARCHE DOIT
DEMEURER PACIFIQUE..

SENEGALAISES, SENEGALAIS, BATONS NOUS ENSEMBLE POUR NOS DROITS CITOYENS.

 

                                      LE FRONT  AAR SENEGAL