CPC - G 10 - LD/MPT


Communiqué 

Les partis de l'opposition regroupés dans le cadre du CPC, du G 10 et de la LD/MPT se sont réunis, ce jour, 27 décembre 2005, en Conférence des Leaders. Il ont procédé à l'évaluation du meeting organisé dans le cadre de CLARTE Na Leer, analysé la situation politique nationale et défini les initiatives à prendre en prolongement des activités qui ont abouti au meeting du 16 décembre 2OO5. Concernant la situation politique nationale et sur l'Etat et les libertés, les leaders du CPC, du G 10 et de la LD/MPT ont relevé la réaction du Président de la République. Abdoulaye Wade à la publication du deuxième livre d'Abdoulatif Coulibaly intitulé Affaire Maître Babacar Sèye, un meurtre sur commande. Ils estiment que la gravité du problème qui se pose ne permet pas à Maître Abdoulaye Wade de se croire quitte avec ses électeurs du 19 mars 2000 en déclarant que le livre en question ne l'intéresse pas. Il s'agit d'une accusation grave qui exige que l'accusé dise au pays ce qu'il en est réellement. Les leaders relèvent aussi l'irrespect du pouvoir judiciaire consistant, de la part du Président Wade, à déclarer qu'il ne va pas mettre l'auteur du livre accusateur en prison ; comme si la justice était à sa dévotion.

Les leaders du C P C, du G 10 et de la LD/MPT ont condamné le coup de force perpétré à l'Assemblée Nationale pour le couplage des élections et approuvé le recours intenté devant le Conseil Constitutionnel après le vote du projet de loi de Wade par sa majorité.

Concernant les questions économiques et le monde rural, il a été fortement déploré l'absence de campagne arachidière cette année même pour faire acheter 200 000 tonnes alors que la capacité de trituration installée dans le pays est de 920 000 tonnes. Le producteur d'arachide est livré à la merci de spéculateurs sur le prix du kilogramme.

Sur l'effacement de la dette, tout en reconnaissant l'intérêt d'un service de la dette transformé en investissement, les leaders ont souligné la complaisance du F.M.I. avec le régime de Wade.

La situation des I.C.S. a retenu l'attention des leaders qui craignent que les travailleurs payent en subissant des licenciements dans une entreprise qui cherche 150 milliards et n'a que 11 milliards, sa dette aux banques étant de 80 milliards.

A la suite de la dissolution du Conseil régional de Diourbel, les leaders du CPC, du G 10 et de la LD/MPT exigent des élections conformes à la loi et dans les délais qu'elle a définis pour que cette collectivité locale soit toujours gérée par des élus, au plus vite.

Concernant les initiatives qu'ils comptent prendre face à tant de problèmes politiques graves, les leaders du CPC, du G 10 et de la LD/MPT ont décidé de se retrouver le 3 janvier 2006 pour un point sur l'élaboration du programme commun, la mise en place et le fonctionnement des structures pour le travail à la base et les dispositions pour les formes d'action.

Les leaders du CPC, du G 10 et de la LD/MPT félicitent tous nos concitoyens qui ont répondu si massivement à l'appel au rassemblement pour le meeting réussi. Ils les engagent à s'approprier dynamiquement les positions, directives et formes d'action décidées par la Conférence des Leaders.

   

Fait à Dakar, le 27 décembre 2005

La Conférence des Leaders du CPC, du G 10 et da la LD/MPT