COMMUNIQUE DE PRESSE N° 1 DE CLARTE / NA LEER

Dakar, le 12 septembre 2005

 

 

Le Comité des Plénipotentiaires de «CLARTE NA LEER » s’est réuni le lundi 12 septembre 2005, au siège de l’AFP, à l’effet d’évaluer le démarrage des opérations d’inscriptions sur les listes électorales dans la région de Dakar.

Le Comité des Plénipotentiaires a souligné qu’en dépit des manquements observés les premiers jours, manquements imputables au Ministère de l’Intérieur, les populations se sont mobilisées dans la plupart des localités, en vue de s’inscrire massivement sur les listes électorales.

A l’issue d’un large échange d’informations relayées par les représentants de leurs partis respectifs dans les commissions administratives, les plénipotentiaires de «CLARTE NA LEER» ont souligné les défaillances et insuffisances suivantes :

1. Tous les textes qui organisent la refonte totale du fichier n’ont pas été publiés. Il s’agit du décret fixant les dates de début et de fin des inscriptions, du décret d’application de la loi instituant la carte nationale d’identité numérisée, du décret d’application de la loi portant création de la CENA, de l’arrêté additif complétant la liste des commissions administratives.

2. La carte électorale indiquant la localisation de l’ensemble des bureaux de vote sur le territoire national n’a toujours pas été portée à la connaissance des partis politiques.

3. Sous prétexte que ce sont des coalitions qui doivent être représentées dans les commissions, certains agents de l’Administration territoriale ont empêché des représentants de partis politiques légalement constitués de siéger, en violation flagrante de l’article L 35 du Code Electoral. Ces incidents ont eu lieu notamment à la sous-préfecture de Diamagueune-Sicap-Mbao et à Grand-Dakar.

4. Le Comité des Plénipotentiaires a noté enfin, que le Ministère de l’Intérieur n’a pas tenu sa promesse de livrer les cartes d’identité numérisée et les cartes d’électeurs au plus tard 72 h après l’inscription sur les listes électorales.

Le Comité des Plénipotentiaires demande au Ministre de l’Intérieur de faire prendre toutes les dispositions nécessaires, pour corriger sans délai les défaillances notées. Par ailleurs, Il exhorte les représentants des partis membres de «CLARTE NA LEER» à continuer de faire preuve de vigilance et de solidarité. Le Comité lance un vibrant appel aux populations pour qu’elles poursuivent sans relâche leur mobilisation pour une inscription massive sur les listes électorales.

 

Fait à Dakar, le 12 septembre 2005

 

Le Comité des Plénipotentiaires de CLARTE NA LEER