CIRCULAIRE N° 19 sur les Commissions d'inscription

 

Dakar, le 21 avril 2005i

 


La Loi 2004/32 du 25 août 2004 entraîne la refonte totale du fichier électoral, c'est-à-dire, l'annulation de toutes les listes électorales. Le Ministère de l'Intérieur a fixé au nombre de cinq cent (500) les Commissions d'inscription sur les nouvelles listes électorales.

Après avoir fixé le début des opérations en avril, le gouvernement a reporté les délais jusqu'à mi-mai 2005. La plus grande vigilance est recommandée aux responsables, à quelque niveau qu'ils se situent, de la capitale régionale jusqu'au village, pour :

1. identifier sur le site les Commissions et s'assurer de l'effectivité de leur fonctionnement ;
2. mobiliser le parti pour encadrer les militants et les sympathisants de l'AFP, afin de les aider à s'inscrire sur les listes électorales, en leur facilitant l'obtention des pièces d'Etat-civil et des photos, qui sont les conditions requises pour la délivrance de la carte d'identité numérisée. Naturellement, ceux qui possèdent l'actuelle carte d'identité nationale ne présenteront pas de pièce d'Etat-civil ;
3. envoyer sans délai, à la permanence du Parti, les noms des représentants du parti dans les Commissions d'inscription qui, en principe, doivent siéger pendant six (6) mois. Il convient de proposer 2 (deux) noms par Commission et de choisir des camarades engagés et bien au fait des enjeux.


Fait à Dakar, le 21 avril 2005
Le Secrétaire Général de l'AFP

Moustapha Niasse