Circulaire n° 20


Par Arrêté n° 3137 en date du 27 juin 2006, le Ministre de l’Intérieur avait fixé le nombre de commissions d’inscription sur les listes électorales à 500 fixes et 200 mobiles. Lors de l’entretien qu’il a accordé à l’opposition démocratique le 13 mars 2006, celui-ci s’était engagé à corriger, pour la fin du mois de mars 2006, le déficit programmé au préjudice du monde rural notamment.  

Etant donné que le Gouvernement poursuit les manœuvres dénoncées depuis plusieurs mois au détriment de la transparence et de l’égalité des citoyens, j’invite les responsables et les militants du parti à une vigilance extrême, en collaboration avec les autres partis membres de la Coalition Populaire pour l’Alternative (CPA) et de « Clarté Na Leer ». Je vous recommande notamment de :  

1. prendre connaissance, auprès des Commissions Electorales Départementales (CEDA), du calendrier des commissions mobiles, afin d’en contrôler effectivement les activités par une présence physique assidue et d’en informer les militants de l’AFP et de l’opposition démocratique des localités ciblées ;  

2. continuer d’assurer, autant que possible, la représentation du parti dans les commissions fixes ;  

3. signaler, dans les meilleurs délais, les manquements observés dans le fonctionnement de ces commissions et l’application de la loi électorale.


 

Fait à Dakar, le jeudi 14 avril 2006

 

Le Secrétaire Général de l’AFP

 

Moustapha Niasse