DÉCLARATION DES DEPUTES DE L'OPPOSITION

SUR LA PROROGATION DU MANDAT DES DÉPUTÉS 

 Nous, Députés du Sénégal, signataires de la présente déclaration, tenons, solennellement, devant le peuple sénégalais et devant l'opinion publique internationale, à dénoncer, avec la dernière énergie, l'attitude de certains de nos collègues aux ordres du Gouvernement de Maître Abdoulaye WADE.
Alors que la Constitution de la République du Sénégal, en son article 60, stipule que le mandat des Députés est de cinq ans et que le Code électoral (art. L 146) réaffirme cette disposition constitutionnelle, Maître Abdoulaye WADE vient de déposer un projet de loi portant prorogation jusqu'en février 2007 du mandat des Députés élus par le scrutin du 29 avril 2001 et qui doit arriver à expiration le 30 juin 2006.

Malgré les arguments pertinents présentés en commission et en plénière dans le sens du respect de la volonté populaire, certains collègues Députés, sur injonction politique de Maître Abdoulaye WADE, ont résolu de violer la Constitution et le Code électoral en décidant de proroger, par dérogation, leur propre mandat, sans consulter le peuple souverain.

Devant une décision aussi grave et sans précédent dans l'histoire du Sénégal indépendant, nous les Députés, soussignés, décidés à prendre nos responsabilités, avons refusé de nous prêter à un simulacre de. démocratie, en nous retirant de la plénière de l'Assemblée Nationale, ce jour.
Face à ce coup d'état institutionnel qui met en péril le développement et la stabilité du Sénégal, nous entendons, par ce geste, prendre à témoin le peuple sénégalais et la communauté internationale.

Le Sénégal qui pouvait légitimement s'enorgueillir de sa stabilité politique forgée par des décennies de dialogue et de consensus politique entre pouvoir et opposition et qui ont débouché sur l'alternance pacifique du 19 mars 2000 est désormais exposé à tous les risques du fait de Abdoulaye WADE déterminé à imposer, par tous les moyens, y compris anti-constitutionnels et illégaux, une Assemblée Nationale à sa dévotion pour proroger son propre pouvoir.

Nous les Députés soussignés, lançons un appel fervent à tous nos concitoyens à l'intérieur et à l'extérieur du pays à s'opposer avec détermination au coup de force qui vient de s'opérer.

   

Fait à Dakar, le 16 décembre 2005