Séminaire du Comité Electoral National

Ngor Diarama, 13 avril 2014

 

SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS FINALES


 


1. L’AFP doit bien préparer les locales.

2. Le Comité Electorale National et les Comités locaux sont chargés de négocier avec intelligence et par un Dîîsôô constant, en notre sein, pour ne pas être affaiblis par d’autres alliances locales.

3. Régler et dépasser les conflits locaux (Kaolack commune, Mermoz commune, Médina commune, Tamba et Grand Yoff commune).

4. Encadrer à temps et avec vigilance le dépôt des listes jusqu’aux derniers moments, éviter les substitutions de noms par des personnes chargées de déposer les listes auprès des autorités compétentes.

5. Veiller sur le rôle des mandataires : les former après les avoir choisis sur la base de critères objectifs pour rechercher l’efficacité et le dîîsôô.

6. De même pour les représentants dans les bureaux de vote et les représentants dans les Commissions départementales de recensement des votes.

7. Faire attention au moment des investitures pour être sûr que des alliés, une fois élus, ne puissent nouer de nouvelles alliances pour, en trahissant leur serment, changer la donne et se faire élire ou faire élire d’autres que les candidats de l’AFP.

8. Le Comité Electoral National examinera, dés mardi 15 avril 2014, toutes les dispositions à prendre en ce qui concerne les mesures pratiques à mettre en place au moment de la campagne électorale et avant la période de la campagne.