DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DE L'AFP

10 mars 2010

 

Le Bureau politique de l'AFP a apprécié, dans leur sens républicain et dans leur portée historique sur la question de la candidature de l'unité au sein de la Coalition Bennoo Siggil Senegaal, les déclarations du Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse, lors de l'émission " LA TRIBUNE " de Canal Info et Océan FM, du dimanche 7 mars 2010.

Le Bureau politique tient d'abord à rappeler que la Coalition de l'opposition patriotique Bennoo Siggil Senegaal est une réalité tangible, qui rencontre une aspiration populaire concrétisée, le 22 mars 2009, par la défaite cuisante des pseudo libéraux, malgré toute la panoplie de manipulations frauduleuses qu'ils ont déroulées, sous le manteau et avec les moyens de l'Etat.

Le Bureau politique de l'AFP estime que le sens des responsabilités et de l'intérêt général dont a fait montre le Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse est le prolongement d'une fibre patriotique, qui invite au dépassement constructif, pour le bien commun, lequel mérite que les partis politiques et tous les acteurs de l'espace public fassent preuve d'élévation, à la hauteur des attentes populaires. C'est la raison pour laquelle nul n'a le droit de poser des actes susceptibles d'affaiblir la Coalition Bennoo Siggil Senegaal, dont les orientations s'inscrivent dans le moule d'un objectif vital pour le pays, c'est-à-dire, non seulement le départ salutaire de Me Abdoulaye Wade et de son régime prédateur mais le changement du mode de gouvernance et du fonctionnement de l'architecture institutionnelle. Le combat se poursuit avec la même lucidité et le même degré d'engagement, pour conduire l'exécution d'un programme sérieux et efficace.

C'est pour toutes ces raisons, fondamentales parmi toutes, que le Bureau politique de l'AFP fait siennes et sans réserve, les déclarations du Secrétaire Général du parti. En conséquence de quoi, le Bureau politique de l'AFP réaffirme avec force son engagement total pour une candidature de l'unité au sein de la Coalition Bennoo Siggil Senegaal. Cette candidature sera l'aboutissement d'un processus et la consécration d'un consensus qui allieront la démocratie dans la démarche et un souci exclusif des intérêts supérieurs du Sénégal. Le tout sera bâti autour d'un Programme commun dont les fondamentaux ont déjà été définis par les Assises Nationales et figurent au cœur même de la Charte de gouvernance démocratique, adoptée et signée par l'ensemble des parties prenantes qui ont travaillé, pendant une année, sur les thèmes inscrits au programme des Assises et qui font l'objet, présentement, d'une gestion rationnelle au sein du Comité de Pilotage.

Le Sénégal, que nous voulons tous réhabiliter, sera celui de l'effort concerté nourri à la source de la morale républicaine. La gestion du bien-être des Sénégalais, de leur sécurité, de leur formation, de leur éducation, de leur santé, et de la lutte contre les maladies, endémies et pandémies, participe d'une vision axée sur un développement durable et ouvert sur l'avenir et sur la modernité.

Sauver le Sénégal, c'est sauver les Sénégalais. Une telle entreprise est un vaste réceptacle d'acteurs dont le profil dépasse largement les cadres politiques et met ensemble la société civile, le monde des travailleurs, les populations des zones rurales et des villes, englobant ainsi toutes les couches du peuple sénégalais qui tient à se tenir debout, avec fierté et espoir.

C'est ce Sénégal dont les patriotes rêvent, aujourd'hui, qui se libèrera de l'étreinte asphyxiante des tenants du pouvoir et qui retrouvera sa place en Afrique de l'Ouest, sur le continent et dans le monde. Pour relever les défis du présent et de l'avenir.

L'Alliance des Forces de Progrès ne reculera devant aucun sacrifice pour contribuer à la construction du Sénégal et de l'Afrique, dans la cohérence de la ligne directrice qui a présidé à la création du parti et à ses choix.

Le Bureau politique de l'AFP adresse, en vertu de toutes ces considérations, ses vives félicitations au Secrétaire Général, M. Moustapha Niasse, dont le parcours d'homme d'Etat, depuis des décennies ainsi que sa participation à l'œuvre d'Institutions internationales éminentes comme le Groupe de Haut Niveau des Ambassadeurs de l'ONU pour l'Alliance des Civilisations, d'une part, et le Forum Mondial des Leaders, d'autre part, apportent à la construction et à la prise en considération du Sénégal nouveau une contribution dont nous sommes tous fiers.

 


Fait à Dakar, le 10 mars 2010 

Le Bureau politique de l'AFP