COMMUNIQUE DU SECRETAIRE GENERAL DU 30 AVRIL 

 

 
En attendant la confirmation des tendances annoncées - la commission Nationale de Recensement des Votes établira les résultats provisoires et le Conseil Constitutionnel, pour sa part, proclamera les résultats définitifs - l'Alliance des Forces de Progrès tient à saluer la maturité des Sénégalais qui ont participé, calmement, au scrutin législatif du 29 avril 2001.

La Direction de l'AFP, compte tenu du rôle que les militants du parti, ses partisans et électeurs ont joué, sur le terrain, à l'occasion de ce scrutin, adresse à ceux-ci ses remerciements chaleureux et sincères ainsi que ses félicitations pour leur mobilisation militante et la sérénité dont ils ont fait preuve tout au long du processus électoral.

Par rapport aux élections présidentielles de février - mars 2000 qui avaient donné à l'AFP un score reconnu fort honorable, il est constaté une forte progression de sa représentativité et de son implantation effective sur l'ensemble du territoire national grâce notamment à l'engagement et au courage de ses militants.

L'Alliance des Forces de Progrès en exprime toute sa gratitude vis à vis des acteurs de cette progression, les électeurs sénégalais.

La Direction de l'Alliance des Forces de Progrès, au terme du scrutin législatif du 29 avril 2001, entend rappeler que l'AFP a souhaité que l'opposition démocratique obtienne la majorité au sein du nouveau parlement, dans le souci de permettre à l'Assemblée nationale d'accomplir, dans la plénitude de ses prérogatives, les missions qui lui sont dévolues.

A cet égard, le contrôle de l'activité gouvernementale par le Parlement conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution revêt une importance particulière.

Pour l'AFP, la nouvelle Assemblée nationale doit se doter des moyens nécessaires pour assumer cette fonction.

A l'AFP, nous sommes des démocrates et des républicains. En conséquence de quoi, nous sommes prêts à accepter le verdict des urnes, une fois que les organes compétents de l'Etat en la matière auront établi et rendu public les résultats définitifs du scrutin législatif du 29 avril 2001.

L'Alliance des Forces de Progrès, plus que jamais, est déterminée à poursuivre son combat pour la consolidation de la démocratie sénégalaise où prévalent la justice, la vérité, l'esprit de solidarité nationale, les libertés, la sécurité et le bien-être des citoyens de notre pays.

Dakar, le 30 avril 2001

Le Secrétaire Général

Moustapha Niasse