Commémoration du 3ème anniversaire de l'AFP

Hôtel Méridien Président

LA CONSTRUCTION DE L'AVENIR, LA RESPONSABLITE DE L'AFP

Communication de l'ANCP


Camarade Secrétaire Général de l'AFP,
Camarade Coordonnateur National de l'AFP, Président du Groupe Parlementaire de l'Espoir,
Camarades Membres du Bureau Politique,
Mesdames, Messieurs les Secrétaires Généraux ou Représentants de Partis politiques amis,
Chers Invités,
Camarades Militants de l'AFP,

La cérémonie de célébration du troisième anniversaire de l'Alliance des Forces de Progrès qui nous réunit aujourd'hui est assurément un moment majeur et privilégié de l'agenda de notre parti.  Elle permet en effet de se rappeler et de revisiter les nobles valeurs, la vision patriotique et les ambitions légitimes qui ont présidé à la création de l'AFP.

Nous saisissons l'occasion pour renouveler nos remerciements au Camarade Secrétaire Général Moustapha NIASSE pour avoir accepté de répondre favorablement à l'appel ardent de son peuple, assoiffé de changement et de progrès durables.

Le troisième anniversaire de notre parti ne saurait trouver un thème de réflexion d'une aussi brûlante actualité que celui-là qui s'intitule : la construction de l'avenir et les responsabilités de l'AFP.

En effet, l'idée grandit, partout au Sénégal, en Afrique et même dans le reste du monde, que l'avenir serein et prometteur que nous voulons pour notre pays ne saurait reposer sur les épaules déjà fatiguées du régime actuel.

La politique d'abandon et de spoliation du monde paysan, l'aggravation de la corruption tout comme les manipulations politiciennes des institutions sont des preuves éloquentes de la triple régression économique, sociale et démocratique que nous impose l'amateurisme de nos dirigeants.

Monsieur le Secrétaire Général,

Nul doute que le contenu de l'Appel historique du 16 juin 1999 est resté d'actualité vue l'ampleur des difficultés et des promesses non tenues.
C'est pourquoi nous sommes de ceux qui croient que l'AFP et le Sénégal ont à nouveau un rendez-vous avec l'histoire qu'ils ne sauraient rater pour sceller leur destin.

En 2006, nous aurons à placer l'AFP à la tête de la représentation parlementaire dans une Assemblée nationale aux prérogatives réhabilitées et renforcées.
En 2007, l'AFP accomplira une étape fondamentale de sa mission : faire élire Moustapha Niasse à la Présidence de la République pour engager la véritable construction du Sénégal.

Dès aujourd'hui, tout doit s'organiser méthodiquement et résolument dans le sens de l'atteinte de ces objectifs de salut national.  Les actions d'hier, d'aujourd'hui et de demain de l'AFP s'orientent vers la mise en place de voies et moyens pour prendre en main son destin et de redresser une alternance dévoyée qui plonge à nouveau le Sénégal dans le doute et le découragement.

L'ANCP a choisi, dans le chemin de la victoire de l'AFP et de la construction de l'avenir de notre pays, d'insister sur deux axes stratégiques :

- l'éducation et la formation des militants
- l'animation et la communication du parti.

Nous le savons tous, les militants sont ceux-là qui encadrent les électeurs dans le sens de la victoire de leur parti.

L'AFP a un devoir de renforcement continu de la capacité de ses militants qui passe par l'éducation, la formation et la communication.

La construction de l'avenir se fera avec des femmes et des hommes ayant une vision claire du développement au profit des générations présentes et futures, des femmes et des hommes qui auront à cœur de fonder leurs actions sur des bases morales et éthiques solidement ancrées dans nos valeurs de civilisation des femmes et des hommes aux compétences et connaissances avérées et appropriées.

La formation de militants volontaires, solidaires, audacieux, engagés, ouverts et attentifs sera organisée autour d'un programme poursuivant deux objectifs fondamentaux :

1) Armer le militant pour défendre les intérêts du parti, entre autres, par l'initiation à l'analyse de faits politiques, à la bataille d'opinion, à la prise en charge des activités quotidiennes du parti, à la gestion des processus électoraux et des alliances stratégiques en vue de l'élargissement des bases du parti.
2) Développer chez le militant les capacités à promouvoir le développement local par la maîtrise des mécanismes et processus d'analyse de la situation économique locale, des stratégies d'accompagnement des populations dans la satisfaction de la demande sociale avec l'élaboration et l'exécution de projets de développement, et enfin la participation au renforcement de l'organisation et de la mobilisation des populations.

En créant les " Racines du Progrès ", notre Camarade Secrétaire Général Moustapha NIASSE concrétise déjà ce qu'il projetait pour la nation dans sa lettre n°1 du 20 février 2000, c'est à dire " optimiser les initiatives et actions tendant au développement, tout en mettant particulièrement l'accent sur l'amélioration des ressources humaines, l'accès aux sources de financement et l'impulsion de la productivité.

Ce geste, du point de vue de sa signification, est l'une des réponses que le Fondateur de cette mutuelle d'épargne et de crédit apporte à la lutte contre la pauvreté, ce fléau qui frappe particulièrement les femmes qui représentent la couche sociale la plus vulnérable.

L'atteinte de ces objectifs de formation et de développement aura certainement pour effet de créer chez les populations la conviction dans les capacité de l'AFP de conduire aux destinées du pays, et une dynamique d'adhésion massive aux idéaux de notre parti et de sa vision de l'avenir.

Notre parti, l'Alliance des Forces de Progrès, se doit d'asseoir une politique de communication pour traduire les exigences des masses laborieuses en actions politiques. Cette démarche permettra à notre parti de travailler pour influencer les décisions quelque soit le niveau où elles s'élaborent.

" La communication politique est au système politique ce qu'est la circulation sanguine au corps humain ", selon la pensée de J.M. Cotteret.

Notre politique de communication peut s'articuler autour des points suivants :

- l'élaboration et la mise en œuvre d'une stratégie de marketing politique,
- l'élaboration et la mise en œuvre d'un plan de communication opérationnel,
- le renforcement du charisme de Moustapha NIASSE,
- l'accessibilité des messages de Moustapha NIASSE à tous les militants, et partant à tous les Sénégalais,
- l'amélioration du recours aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) dans la circulation de l'information au sein du parti.

Il nous faut terminer en rappelant ceci :
L'AFP doit se donner pour tâche durant ces quelques années de répit électoral, de repérer les profils en son sein ou hors du parti à même de dérouler efficacement ces stratégies. Les objectifs à atteindre sont assez importants pour qu'aucun moyen financier, logistique et humain ne soit négligé.
L'ANCP, fruit de la réflexion et de la volonté politique du Secrétaire Général ne ménagera aucun effort dans l'assumation du rôle messianique que notre leader lui a assigné.

Elle dispose déjà d'une bonne moisson d'idées à proposer au Bureau Politique et à la structure chargée de la mise en place de l'Ecole du Progrès. C'est dire que nous sommes prêts pour l'action, pour prendre nos responsabilités dans la construction de l'avenir de notre parti, espoir de notre pays.

Je vous remercie de votre attention.

Dakar, le 24 août 2002

La Coordination de l'ANCP



_________________