Commémoration du 3ème anniversaire de l'AFP

Samedi 24 août 2002

Hôtel Méridien Président

La construction de l'avenir et les responsabilités de l'AFP

Allocution de cloture de M. Moustapha Niasse, Secrétaire Général de l'AFP

 

Mes chers Camarades

L'AFP, en coordination directe avec l'opposition démocratique, estime que les priorités de l'heure, aujourd'hui, sont :

1. la résolution du problème de la crise du monde rural ;

2. la résolution de la filière arachidière, et la diversification planifiée de la production agricole au Sénégal ;

3. l'élaboration d'une politique d'aménagement d'une culture irriguée, dans toutes les parties du territoire où l'eau peut être recueillie, maîtrisée et utilisée dans le cadre d'une politique de promotion du paysan sénégalais vers la modernité et la culture intensive ;

4. impulser une dynamique d'exploitation concentrée des potentialités que recèlent les secteurs agriculture, élevage et pêche ;

5. élaborer, dans des délais courts, un programme de promotion des petites industries de transformation, en produits dérivés, des récoltes de fruits, légumes et céréales qui proviendront d'une véritable agriculture diversifiée ;

6. la définition de mécanismes de rémunération sécurisée de l'effort de production des paysans, éleveurs et pêcheurs, et d'un système qui garantisse une totale transparence dans le paiement des produits agricoles, sans que des intermédiaires choisis par le pouvoir puissent pirater les réseaux de commercialisation des produits par des pratiques mafieuses partagées souvent par le pouvoir en place.

Dans les autres secteurs, que sont : le secteur bancaire et les établissements financiers, il est indispensable que toute sur-liquidité de ces institutions fasse l'objet d'une utilisation appropriée, et transparente en direction d'un appui sécurisé aux commerçants, aux industriels du secteur informel comme du secteur privé et qu'aux organismes qui gèrent le domaine moderne des services et de l'informatique de développement.

Nous travaillons, aussi, à l'AFP, sur les dossiers de l'assainissement urbain et du reboisement au Sénégal. Il ne s'agit pas évidemment, de ces cortèges folkloriques qui prétendent, depuis deux ans, planter, chaque hivernage, dans un tapage assourdissant, 100.000 arbres qui meurent avant même que ceux qui les ont hâtivement plantés ne leur tournent le dos.

La bonne gouvernance, pour nous, exclut les marchés de gré à gré, les subventions indirectes attribuées à profusion à des activités partisanes, dans l'opacité la plus totale.

Nous voulons, nous exigeons une moralisation contrôlée de la vie publique au Sénégal et la prise en charge des femmes, des jeunes, des travailleurs, comme des chômeurs, des personnes retraitées, l'amélioration des conditions de vie et d'études des jeunes Sénégalais dans les Ecoles primaires, secondaires et à l'Université, pour leur assurer, demain, la possibilité de servir leur pays, grâce à une formation solide, acquise tout au long d'un cursus marqué du sceau de l'effort et protégé par la solidarité de tous les Sénégalais
En ce 3ème anniversaire de l'AFP, nous sommes plus que jamais mobilisés pour la préservation des libertés des citoyens sénégalais : libre accès à l'information, libre exercice des métiers de la communication sans qu'aucune forme de menaces ne vienne peser sur les professionnels de l'information et de la communication, droit à la liberté d'entreprendre toute activité qui n'est pas contraire à la loi, la culture religieuse qui permettra à tout croyant de considérer que Dieu a révélé trois religions pour sauver le genre humain dans sa mission sur la terre.

Nous avons, depuis la création de l'AFP, travaillé après avoir réfléchi sur tous ces dossiers.

Le pouvoir qui nous gouverne ne semble avoir cure de ces priorités. C'est son problème.

Nous, de l'AFP et de l'opposition démocratique, nous continuons de travailler, déterminées à demeurer au service des Sénégalais.

Dieu est avec les justes.

Dieu est avec les patients

Dieu est avec tous ceux qui, au fond de leur cœur, veulent faire le bien, sans calculs et sans arrière-pensées, pour l'intérêt de tous.

Que Dieu sauve le sénégal.

_________________